[Live-Report] Lappalaïnen + Lunar Shrine + Alwaid – Le Bipan (59) 07/11/2015

Arvana De Ségalas

Ondes Noires, asso fraîchement créée sur la région lilloise, nous avait organisé une petite soirée sympa sous le signe du Metal dans la salle en cave du Biplan. Vu que c’était la première fois que j’y mettais les pieds, j’étais plus que ravie d’y aller fin de couvrir cette date accueillant Alwaid, Lappalaïnen & Lunar Shrine, avec mon comparse Thorsten Grimbergen, qui lui s’est occupé des photos !

12105898_1192614670754290_92417116719698350_n

Arrivée sur place à 17h30 avec ma moitié – les groupes devaient être là tôt pour faire les balances. Mais quand je dis très tôt c’est… très tôt. En effet les portes n’ouvrant qu’à 21h30, on a eu du temps à tuer entre la fin des balances et le début du show ! Du coup, squattage des loges avec les artistes, ça discute, ça échange.. et ça change de d’habitude. A 21h30, les grilles s’ouvrent enfin pour les spectateurs, et malgré les nombreux avertissements des organisateurs sur le fait de bien réserver son entrée auprès du Biplan, pas mal de personnes motivées se sont vues refuser l’entrée. La date a affiché complet.

Mais soit, ça n’a pas empêché les petits jeunes de Lunar Shrine Facebook ) et sa foule ultra-compacte de mettre le feu à la cave dès 22h00 ! Le tout jeune quartet (ce n’était que leur 3eme concert) de Stoner / Doom a déjà ses fans, et au vu du bruit que ça faisait, j’ai l’impression que c’est parti pour durer un moment. Par contre pour savoir d’où ils sortent, et comment le groupe est né, je vous conseille de leur demander vous-même, car ces jeunes hommes sont bien ancrés dans leur délire, et pas moyen de leur soutirer une info sans qu’ils partent en déconnade. Et mis à part que le Stoner et moi ça fait 40, je dois admettre qu’ils ont une énergie scénique et une bonne humeur débordantes et communicatives, et ce qui fait que le public était chaud-bouillant pour la suite de la soirée.

Setlist : The Howl or the Lunar Shrine – My Mind is a Bottle of Wine – Only the Virtuous – Push the Pedal – Near Death on Acid – Lunar Frost – Another Piece of Meat – Mourning Soul (Absurd’s cover)

A 22h45, la scène se vide, on change le matériel, et c’est Lappalaïnen (Facebook – Bandcamp ) qui entre en piste à 23h00, que je surnomme affectueusement les Lapins Laineux comme pas mal de monde (ne cherchez pas à comprendre, private – bon pas si private que ça- joke). Le groupe de Folk Metal a toujours autant de succès, surtout que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas joué à domicile ! Mais leur bonne humeur reste intacte, et leurs fans toujours aussi nombreux à pogoter et à chahuter devant la scène, jusqu’à 23h50.

 

Setlist : Cresting the waves – Before the end of the day – Maelstorm – Brann Vinn – Swamplord – Riding on the load of hay – Beyond the sea – Kraken’s Awakening – Rappel : Folk Lords

00h10 : Alwaid (Facebook – Bandcamp – site web )  entre en scène, avec un petit bonus qui a fait plaisir à mes oreilles. En effet, Robin, batteur de Lappalaïnen, revient en intérim derrière les fûts de mon groupe de Heavy-Melodique préféré ! Il faut dire que Robin fait partie du trio fondateur du groupe, et que ré-entendre la batterie du 1er album (chroniqué ici par notre BHL adoré), ça fait plaisir. Et ce qui fait encore plus plaisir, c’est de voir que malgré le peu de monde qui restait, malgré l’heure tardive, il y avait encore une ambiance de folie dans le public ! Et comble du bonheur, Alwaid présentait, en préambule de leur show, un tout nouveau morceau : Amphisbaena, qui de par ses sonorités montre bien la nouvelle direction prise par le groupe et l’influence qu’aura très certainement leur prochaine galette…

Setlist : Amphisbaena – Monsters by Gaslight – Hei ! Aa-Shanta Nygh! – Dead of Night – Asphodels – The Scream that No One Heared – The Dreaming – Lacus Somniorum

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *