[Chronique] WAXEN – Weihung Auf Satan

Bernard-Henri Leviathan
Les derniers articles par Bernard-Henri Leviathan (tout voir)
Rating:

Dead229_Waxen_Weihung_CDFacebook

Note : 7,5/10

Mon pote Hunter, c’est le spécialiste des contacts label autrement qu’ainsi. Et cette fois, en fouillant dans sa pêche toute fraîche, c’est du « Shred Black Metal » que je trouve tout au fond de son petit panier d’osier. Oui, oui, du Shred… Black Metal… Yngwie Malmsteen et Ritchie Blackmore côtoyant la noirceur scandinave, c’est comme ça que WAXEN soigne son entrée. On a bien rigolé alors, forcément, je me suis jeté dessus… et puis il faut dire que, passée la vision d’horreur qui pouvait s’immiscer, en fan de Malmsteen devant l’éternel et de Black Metal à ses heures perdues par ailleurs, l’idée tente tout de même votre facétieux Bernard-Henri Leviathan!

Malgré les apparences, ce groupe n’a rien d’allemand mais vient d’Amérique et en est déjà à son troisième album…. enfin, « groupe », il est surtout question d’un mec, Toby Knapp, guitariste de Power Metal à l’origine et fan d’extrême, qui se lance en 2004 dans ce one-man band.

D’emblée, il y a une question toute simple qui nous anime et c’est le professeur Grant qui nous la livre car, il faut le dire, grâce à Michael Crichton, il a l’art de la formulation : « Le Black Metal et le Néo-classique…. deux espèces séparées par 65 millions d’années d’évolution viennent tout à coup de se retrouver face à face, comment serait-il possible d’avoir la plus petite idée de ce qu’il va se passer ?! »

Mince! Poseur d’un côté, misanthrope de l’autre… c’est un tel point de divergence dans les codes qu’on se demande s’il est possible de les compiler avec une once de sérieux? La question du décalage est d’autant plus marquée qu’il n’est point ici état de Black Metal ouvert auWaxen_TobyKnapp_2016 métissage mais bien d’une démarche des plus crues. Vous trouverez donc parmi les 7 titres que composent ce « Weihung Auf Satan », un ensemble de riffs typiques au son pourri avec zéro nettoyage des fréquences pour une production ultra-piquante. On pioche un peu dans les vieux MAYHEM, BURZUM, voire le bordel sonore des premiers EMPEROR. « Garden Of Blood And Bones » déploie même un riff rappelant le « Natassja In Eternal Sleep » de DARKTHRONE. La voix, sur-saturée, renvoie à certaines expérimentations de Garm (ULVER, ARCTURUS) offrant une unique nappe comme un souffle continu déchiquetant l’espace sonore (Oh putain! Hé! Michael Crichton, tu la notes celle-là!). Parfois, s’extrayant de l’obscurité rugueuse et sous le joug de la batterie frénétique, un riff épique ressort (« Disembodied Forgotten », « Cosmic Funeral ») sans toutefois approcher de trop près l’idée du Heavy Metal.

C’est au milieu de ce bazar, émergeant de nulle-part et juste le temps d’un solo, que l’illusion de Malmsteen opère. C’en est assez troublant de réalisme tant du point de vue du phrasé que du son choisi, même si cela reste un peu noyé sous les crachotis du reste des instruments. L’effet mélodique qui en résulte vient ponctuellement sonner du côté de chez CRADLE OF FILTH (« Of Black Rain And Ecstasy ») mais la plupart du temps, on gardera en tête l’image du teigneux suédois. Quant à citer Blackmore… non, là, je pose mon veto, il y a tout de même un peu de respect à avoir!

Tantôt audacieux, tantôt incongru, tantôt surprenant, tantôt risible, à chacun d’y trouver l’impression que le mélange lui évoque mais je doute que les légions qui ne jurent que par le trve voient le projet d’un bon oeil… De mon côté,  Malmsteen ne sortant « World On Fire », son nouvel album qu’on prédit décevant, qu’en import japonais (Hummmm 750 € avec 37 jours de livraison) ou en téléchargement (Hummmm… beurk!), et attendant encore le nouvel album de DARKTHRONE, je me laisse facilement séduire par cette découverte… mais certains diront sans doute que je suis un mec facile.

Et à la question du professeur Grant, un singulier Ian Malcolm répond : « La vie trouve toujours un chemin ». Force est de constater qu’il a raison!

…. Aaah, non! Au secours!! Revoilà la vision d’horreur!!

508561-3121

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *