[Chronique] VOIVOD – Synchro Anarchy

Rating:

Pour cette chronique, je m’attaque à un « gros morceau », il s’agit des « cousins » Québecois de VOIVOD, groupe culte s’il en est, qui sort là son quinzième album « Synchro Anarchy » sur CENTURY MEDIA!! Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, Ils doivent sûrement habiter la planète Melmac, (Alf), VOIVOD va fêter ses 40 ans de carrière en 2023 et se compose de Denis « SNAKE » BELANGER au chant, Michel « AWAY » LANGEVIN, batteur et dessinateur des pochettes, Daniel « CHEWY » MONGRAIN à la guitare et le dernier arrivé Dominique « ROCKY » LAROCHE à la basse! Le groupe a contribué à créer un sous genre de Thrash, le Techno Thrash (techno pour technique) en compagnie de groupes comme CORONER, WATCHTOWER , DEATHROW ou MEKONG DELTA, se démarquant du lot par ses riffs de guitares souvent dissonants, cette basse très présente dans le mix et la voix de SNAKE qui ne part pas dans les aigus. Impossible de ne pas mentionner le regretté Denis « PIGGY » D’AMOUR leur précédent guitariste au jeu si particulier, je vous invite enfin à aller écouter la discographie du groupe, après avoir acheté « Synchro Anarchy » bien entendu.

Au programme de ce quinzième opus, environ 48 minutes de voyage dans le monde de VOIVOD, soit une musique plutôt alambiquée mais aussi dôtée de refrains parfois mémorisables comme sur « Planet Eaters ». La production signée Francis PERRON est très organique avec une basse bien présente dans le mix une guitare pas envahissante et un son de batterie naturel, ça change des prods trop modernes qui pullulent actuellement!! Les titres sont plein de changements de tempos et de surprises tout au long de l’album. La voix de SNAKE est toujours aussi reconnaissable entre milles et les passages dissonants sont toujours là, signature du groupe Canadien.

CHEWY et ROCKY se complètent parfaitement maintenant, poursuivant sur la lancée de « The Wake », on peut l’entendre sur le morceau éponyme « Synchro Anarchy » notamment avec un refrain mélodique au chant, tandis qu’AWAY fait un très bon travail derrière ses fûts. Les leads de guitare ne sont pas nombreux mais ils sont parfaitement intégrés aux morceaux.

Contrairement à l’album précédent, « The Wake », que je vous conseille au passage, VOIVOD se suffit à lui même et n’a pas fait appel à de l’aide extérieure, en effet ici pas de quartet à cordes. Les titres durent entre 4 et 6 minutes, 6.45 pour le plus long, on peut donc parler de Metal Progressif car VOIVOD prend le temps de poser des ambiances. Chaque titre est une sorte de voyage dans leur monde si particulier. Le groupe n’en n’oublie pas pour autant ses racines Thrash, même s’il ne joue pas à 100km/h sans arrêt.

Difficile de faire sortir un titre du lot, mais je citerais « Planet Eater » auquel j’ai bien accroché, les trois premiers titres posent l’ambiance du disque, « Mind Clock » ne manque pas de structures à tiroir, bref, nous avons du VOIVOD de qualité, comme à chaque fois je dirais, aller écouter VEKTOR ou DROID que j’avais chroniqué, et vous comprendrez l’influence des Canadiens après toutes ses années de carrière! Ceux qui connaissent déjà le groupe ont probablement déjà acheté cet album, d’ailleurs c’est mon cas!!

En conclusion, je dirais que VOIVOD nous offre avec ce quinzième album « Synchro Anarchy » un album qui ne montre aucun signe de faiblesse chez nos « cousins » du Grand Nord et laisse présager d’autres albums du même niveau!!!

Site webk

 

 

Share This:

1 commentaire sur “[Chronique] VOIVOD – Synchro Anarchy”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *