[Chronique] VINTERBRIS – Solace

Rating:

Vinterbris-Solace-CoverNordavind Records. Voilà un nom qui ne vous dit probablement rien. Peut-être certains d’entre nous (les plus vieux ou les plus jeunes désireux d’explorer les racines du Black Metal…) se souviendront de l’unique album du groupe de Viking Metal norvégien STORM intitulé Nordavind, side project d’un certain Fenriz et d’un certain Satyr en 1995… Sûrement en hommage à cet album et à cette époque, Nordavind Records voit le jour en ce début d’année 2014. Cette toute jeune écurie accueille en son sein BEAUTALITY, groupe de post-Black Metal du Royaume Uni, SUNKEN, groupe de Black atmosphérique du Danemark et enfin VINTERBRIS.

VINTERBRIS est donc un groupe originaire de Bergen en Norvège. Formé en décembre 2008, le groupe sort en 2010 un 1er EP intitulé « The Unrested » puis en 2011 un 1er album éponyme. C’est le 16 juin 2014 que le groupe propose son second album : « Solace ». Au programme vous ne trouverez pas de Black Metal typique de Bergen comme on pourrait le croire. Désolé fans de de BURZUM ou GORGOROTH, la musique de VINTERBRIS se définit plutôt comme du Black Metal mélodique. On pourra penser à plusieurs reprises à un groupe comme DISSECTION avec l’album « Reinkaos » sur les titres « Fhatoms » ou « The Aurora of Despair ». Un morceau comme « Ash Alight » pourra aussi faire penser à du KALMAH.

La production est excellente et chaque instrument est audible. La batterie claque, la basse ronronne, les guitares crient et la voix est bien mixée et se fond parfaitement dans la musique. Les compositions sont rondement menées, jamais rébarbatives ni ennuyeuses. Il est à noter également quelques compositions plutôt épiques grâce à la présence de guitares électro-acoustiques sur les titres « Gazing At A Fallen Sky » et « Euphoria ».

VINTERBRIS semble avoir bien étudié le sujet pour nous pondre un album parfait. Il y des blasts, des passages acoustiques, une voix agressive, des passages instru et mêmes quelques solos de guitare bien placés. C’est frais, ça joue juste, bien et vite. N’en déplaise à certains, c’est du très bon Black Metal, du Black moderne certes, mais du Black quand même ! Seule petite ombre au tableau, la durée de l’album : 36 minutes. C’est un peu court mais quand rien n’est à jeter, c’est vraiment un moindre mal. Cerise sur le gâteau : l’artwork réalisé à la main (cf vidéo pour le titre d’ouverture « Dysphoria ») a l’air tout bonnement excellent !

VINTERBRIS, un groupe qu’il faudra suivre de près, tout comme les prochaines productions de Nordavind Records.

Note : 9/10

Facebook

Bandcamp

Youtube

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *