[Chronique] MASS HYSTERIA-Matière Noire

Rating:

imagesVieille histoire que celle entre Mass Hysteria et votre serviteur. Découvert en première partie de Lofo en compagnie d’Atomic Kids au CCSM John Lennon alors qu’ils n’avaient en poche qu’un EP! Long est le chemin parcouru pour tout le monde, des rides sont apparues, les tempes sont désormais grisonnantes mais l’enfant intérieur toujours bien vivant et l’envie d’en découdre et d’écouter du Rock omniprésente et toujours intacte!

Bien heureux de n’avoir eu à chroniquer les sorties précédentes …….mais bon,ce qui fût n’est plus,ce qui sera n’est pas,c’est donc du présent dont allons parler, et le présent, c’est la matière noire. C’est désormais en compagnie de Fred Duquesne à la guitare que les Mass nous reviennent gonflés à bloc…Le Mr sus-cité,toujours aux commandes nous assomme avec cette production énorme au son atomique!

Les guitares sont de nouveau affûtées, et c’est le verbe haut et acéré que Mouss et sa bande de vieux copains remettent les pendules à l’heure, allant puiser sont inspiration dans ce qu’il a fait de mieux jusqu’alors. Matière Noire nous offre un cocktail détonnant qui puise son énergie en nous ramenant directement à l’ère « Contradiction », tout en retrouvant la magie dansante des samples du »Bien être et la paix », parsemant ça et là les morceaux de la touche mélodique incontournable et obsédante des refrains que l’on retrouve sur l’album  » De cercle en cercle ».

Ce subtil mélange nous donne des titres absolument convaincants ,excepté le dispensable « Vector equilibrium »,vous devriez faire explosé le dancefloor sans difficultés aucune à l’écoute de ce très bon « Matière Noire »,immergez vous dans cet « Enfer des dieux »,en passant par « Vae soli », »Plus que du metal », »Tout est poison »  pour se finir sur l’énorme « L’espérance et le refus ».

Bref,c’est un retour gagnant qu’effectue Mass avec se nouvel album studio!C’est indéniable,l’arrivée de sang frais au sein de la troupe insuffle un petit plus au groupe qui semble avoir retrouvé l’étincelle ou bien est ce simplement le souffle de l’univers? En tous cas,force est de constater que Mass Hysteria est toujours là et qu’à l’avenir,il faudra bel et bien compter sur cette indestructible machine qui prend tout son envol sur les planches, et c’est certainement dans cette optique que fût construite la Matière Noire!Une chose reste certaine, MH,c’est plus que du metal!

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *