[Chronique] LEAVES’EYES Fires in the North

Rating:

LE_FOTN-E_1500x1500Quelques mois seulement après l’éviction de leur emblématique chanteuse Liv Kristine, les allemands reviennent avec un EP, « Fires in the North », pour nous présenter officiellement leur nouvelle voix: Elina Siirala.

Si cet EP contient essentiellement des reprises du dernier album « King of Kings », il commence par un nouveau titre « Fires in the North ». Si les premières secondes du morceau rappellent l’ambiance du dernier album, on déchante très vite… Tout d’abord la voix d’Elina a du mal à nous convaincre et donne une dimension presque amateur au groupe. Il faut dire que ce chant lyrique haut-perché n’est pas forcément de mise dans les nouveaux choix artistiques du groupe et si la composition du morceau en elle-même est loin d’être mauvaise, on a du mal à retrouver l’identité du groupe si ce n’est par les quelques interventions d’Alex Krull.

Il faut attendre la version de ce même titre en acoustique pour retrouver un peu le sourire et peut être remonter un peu le moral des puristes, celle ci nous permettant un peu plus d’apprécier l’association des deux univers musicaux vraisemblablement trop différents.

En ce qui concerne les reprises de « King Of Kings », on retrouve « Edge of Steel » dont la vidéo avait été dévoilée il y a quelques temps maintenant. Originellement interprétée en duo avec Simone Simons (Epica), cette reprise n’apporte ni ne retire rien à un morceau qui ne m’avait pas convaincu à la base. Vient ensuite « Sacred Vow » où là encore les envolées lyriques d’Elina font saturer les oreilles. Mais là où le choc est encore plus fort c’est sur la dernière reprise, « Swords in Rock » pour le coup, mon morceau préféré de « King Of Kings » , et même s’il est de fait difficile de rester objectif, on ne peut nier que ce n’est vraiment pas réussi! Au delà du non-fonctionnement vocal sur la musique, « Swords in Rock » parle des contrées d’origine même de Liv Kristine, de sa culture, mêlant même ça et là des paroles en Norvégien, cette reprise est donc indélicate au possible!

« Fires in the North » n’est pas mauvais en soi et donne un bon échantillon de ce à quoi les fans doivent s’attendre pour le Leaves’Eyes 2.0. Si le choix d’Elina à la tête du groupe reste toujours autant discutable on ne peut nier un effort de la part du groupe pour faire fonctionner cette collaboration et faire accepter ce choix au public le plus récalcitrant. Pour ma part, la bienséance consisterait à chercher une autre thématique que les Vikings et les contrées nordiques qui font forcément le lien avec Liv Kristine la norvégienne (sans parler du nom du groupe en lui même bien sûr…).

Note du relecteur: Houlà, solidarité féminine, t’es dans la merde Alexander !

 

Site officiel

Leaves__Eyes_2016

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *