[Chronique] EVIL ARMY – Violence And War

Mike Elektrökuthör
Rating:

 

528434

EVIL ARMY fait partie de ces groupes qui ont de la bouteille et qui, pourtant, sont coincés dans l’underground. Le groupe existe depuis 2003 tout de même et compte 1 démo, 1 split, 2 singles, 2 EP, 1 compil’ et 1 album. Malgré des sorties de qualité, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. En plus il y a des histoires tragiques la dedans. Entre le décès d’un des membres (Bones – 2009) et l’incarcération de Rob Evil de 2010 à 2012, pour des raisons non divulguées, ça a de quoi attirer l’attention. EVIL ARMY semble condamné à rester sur le banc de touche.

Mais il en faut plus pour abattre la bête. En 2015, le groupe revient et semble prêt à en découdre. « Violence And War » est comme toutes les autres prod’ du combo, soit un Thrash nerveux, incisif et sans concession. Pas d’artifice au niveau du son, tout est brut et sent bon la sueur. Directement inspiré par la scène allemande (KREATOR, SODOM, d’ailleurs, la pochette me fait beaucoup penser à un certain « Pleasure To Kill »), EVIL ARMY explose tout de façon assez radicale. Les riffs sont rapides, le chant est rageur et la section rythmique semble inépuisable. La production bien crade et old school ne permet d’ailleurs pas toujours de distinguer ce que se passe de façon claire et précise. Heureusement, certains refrains sont là pour nous aiguiller un peu. Sans être mémorables, ils restent assez facilement mémorisables (« The Assault », « Deathbreath », »Violence And War »).

Mais pourquoi donc, avec toutes ses qualités, le groupe ne perce pas?? Bah ma bonne dame, c’est très simple, les mecs ont beau savoir faire du Thrash de qualité, ils sont loin d’avoir inventé le bidon de deux litres, surtout à cette époque. Les bons groupes fleurissent de partout mais ceux d’exception se font plus rares. De plus, encore une fois, le manque d’identité propre fait qu’EVIL ARMY se retrouve noyé dans la masse d’autres groupes qui veulent aussi leur part du gâteau.
« Violence And War » est un EP de bonne facture mais tout de même assez moyen par rapport à ce qu’on peut trouver ailleurs, mais si vous souhaitez vous écouter un disque sans prise de tête, violent et direct, ceci est pour vous.

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *