[Chronique du grenier] LOUDBLAST – Sensorial Treatment

En 1987 le Split Lp « Licensed To Thrash  » comprenant LOUDBLAST et AGRESSOR démontrait qu’en France aussi on savait faire du Thrash Metal! Deux ans après, les Nordistes sortaient leur premier véritable album « Sensorial Treatment » sur le label JUNGLE HOP Records.

LOUDBLAST se composait alors de Stéphane BURIEZ aux vocaux et à la guitare, seul membre originel encore présent dans le groupe, de Nicolas LECLERCQ à la guitare, François JAMIN à la basse et Joris TERRIER à la batterie. Produit par Alan WAX, « Sensorial Treatment » nous propose un album à la croisée d’un Thrash « Slayerien », comme sur l’intro de « Fatal Attraction » et les leads de guitares et des parties se rapprochant du Death Metal émergeant en cette même année, avec notamment des blast beats et la voix plutôt grave de Stéphane BURIEZ  qui accentuera le côté guttural sur l’album « Disincarnate ».

Sur cet album on retrouve quelques invités de marque comme Alex COLIN-TOCQUAINE et Thierry PINCK (AGRESSOR), ce dernier rejoindra les LOUDS pour « Disincarnate » , Jean-Luc PROVOST de NOMED et Marco NEVES de TREPONEM PAL  tous assurant les backing vocals sur le disque!

Les compositions sont d’un très bon niveau, même si on sent les influences diverses, c’est en place et c’est efficace! La basse de François JAMIN est très audible, il a même son propre solo sur « Trepanning » l’un des titres les plus expéditifs de l’album selon moi, les guitares auraient peut être mérité mieux au mixage, mais c’est toujours mieux que sur le Split LP! A noter le titre « Pouss Mouss » devenu culte par la suite.

Sur la version cd originale on retrouvait un titre bonus « Oath Of Allegiance » et sur la réédition de LISTENABLE que je possède on retrouve quatre autres bonus tracks qui sont « The Undercover Truth » qui est en fait une première version de « Fatal Attraction », « Rebirth » et « Malignant Growth » en version démo et l’inédit pour ma part « Mors » soit plus de 50 minutes de Thrash/Death Hexagonal!

Cet album a une place un peu particulière pour moi, car c’était le premier album de Thrash Metal « fabriqué en France » et je l’ai vraiment adoré, j’ai encore le Lp d’origine et je suis encore très fan du groupe depuis! je voulais juste le réhabiliter un peu avec ma chro car on y trouve encore les racines Thrash qu’ils abandonneront plus tard! Svp Mr BURIEZ, pourrait-on avoir un ou deux titres de cet album sur vos prochaines setlists? Merci.

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *