[Chronique] DESECRATE THE FAITH – Unholy Infestation

Rating:

Le Texas ce  n’est pas seulement J.R EWING ou Cliff BARNES, hormis PANTERA, proche de Dallas, la ville de Houston nous a apporté des groupes aussi divers que KINGS X, GALACTIC COWBOYS ( R.I.P.) et donc DESECRATE THE FAITH qui n’a rien en commun avec les groupes cités , sauf la provenance géographique, en effet ici c’est de Brutal Death dont il s’agit!!!!

Formé en 2012, DESECRATE THE FAITH se compose de John HULL aux vocaux, très gutturaux d’ailleurs, de Jonathan BAYLISS et Tyler DTF aux guitares , Coleson COWDEN à la basse et Mike CAPUTO à la batterie et a sorti un  premier album « Disfigured Arrangement » en 2014.

C’est tout pour la présentation du groupe…la pochette trompe pas sur la marchandise et annonce la couleur, soit un Brutal Death U.S. sans fioritures ni finesse…les amateurs de mélodies sont déjà partis rien qu’en voyant la dite pochette d’ailleurs!!!!

L’album débute sur une intro en « fade In » avec de la double grosse caisse et un tempo assez lourd et la voix gutturale de John HULL.

Le deuxième titre  » Predatory Impalement » ( comme c’est charmant!!!), est beaucoup, plus brutal avec des blasts bien bourrins  et cette double quasiment omniprésente.

Niveau production, celle ci est assez moderne mais permet à chaque instrument d’être audible, même la basse de Coleson COWDEN qui sait apporter des passages intéressants, un peu à la Alex WEBSTER de CANNIBAL CORPSE.

Les titres de l’album ont une durée variant de 1,23 à 5,45 minutes, mais ceux ci sont riches en riffs et changements de rythmes.

Sur les titres  » Shrines of Enmity » et  » Angel Eater » on retrouve de très courtes intros samplées mais rien de grave, le Brutal Death reprend ses droits très rapidement.

Le sixième titre  » Magna Daemonia » débute de façon très lourde avant d’enchainer sur des blast beats et voit l’apparition d’une voix plus

criarde à la Glen BENTON  de DEICIDE.

Petite curiosité, cet album ne comporte pas de solos, ce qui est surprenant car il y a deux guitaristes, mais cela ne me dérange pas personnellement.

La fin de  » Angel Eater » est assez originale, je vous laisse découvrir….

Passons aux points négatifs de cet album…. malgré les structures relativement compliquées de chaque titre, l’ensemble sonne un peu monocorde pour moi, peut être à cause de la voix qui ne varie presque pas, sauf quelques passages criards comme sur  » Angel Eater » , ceci étant dis, les fans de Slam Death peuvent apprécier ce groupe sans problème, je dois trop écouter de Thrash Metal…mais non, jamais assez de Thrash..enfin bref!!!!

Pour conclure,  » Unholy Infestation  » est un très bon album recommandé pour les fans de Death U.S bien brutal!!!!!

Bandcamp

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *