[Chronique] CRYPTA-Shades Of Sorrow

Rating:

Deux ans après « Echoes Of The Soul », le groupe Brésilien de Death Metal CRYPTA est de retour avec son deuxième album « Shades Of Sorrow » sorti le 4 Août dernier toujours chez NAPALM RECORDS. Il y a eu un petit changement dans le groupe puisque Sonia ANUBIS la guitariste Néerlandaise est partie , celle ci a été remplacée par  Jéssica DI FALCHI qui était arrivée dans le groupe comme membre de session pour les tournées et a donc intégré le groupe à plein temps. On retrouve, fidèle au poste Fernanda LIRA à la basse et au vocaux, Luana DAMETTO à la batterie et Tainà BERGAMASCHI à la guitare. Petit changement également niveau production, c’est le Suédois Daniel BERGSTRAND qui a mixé l’album en remplacement d’Arthur RIZK  tandis que Jens BOGREN s’est occupé du mastering, le tout enregistré au Family Mob Studio de Sao Paulo au Brésil.

L’album débute avec une courte intro au piano d’environ une minute avant que Fernanda LIRA pousse un hurlement qui débute le premier véritable morceau « Dark Clouds ». Très bonne surprise, on entends bien la basse et ce sera le cas sur tout le disque!! Vers 0.45secondes, de la guitare acoustique apparait pour revenir à la fin du morceau. les musiciennes sont très compétentes chacune à leur poste et Jéssica DI FALCHI forme une très bonne équipe avec Tainà BERGAMASCHI se renvoyant la balle lors des solos . Fernanda quand à elle reste fidèle à son style vocal de l’album précédent, mélangeant growls et sa voix habituelle. le refrain est facilement mémorisable. Le titre suivant « Poisonous Apathy » va être un peu plus mid tempo, avec quelques parties de guitares assez mélodiques. Petite curiosité à signaler, en plus de  l’intro au piano, on retrouve un interlude, « The Limbo » comme septième morceau et une outro de quelques secondes. Lors d’un interview, Fernanda LIRA avait dit que l’album serait plus atmosphérique comparé à son prédécesseur, elle n’a pas eu tort, car en plus de ces passages au piano, on retrouve par ci par là des parties de guitares en son clair , comme sur la fin de  » The Outsider » et de la guitare acoustique. Gros points positifs de cet album les refrains sont plus accrocheurs que sur le précédent opus et les titres sont très variés niveau tempos. « The Other Side Of Anger » commence avec du son clair et une courte partie rappelant l’intro de « Breed Apart » de SEPULTURA avec ces roulements de caisse claire, bon ok, c’est un passage très court, mais ça m’y a fait penser! Le début de « Trail Of Traitors » fait penser à DEATH avec cette mélodie de guitare très « Schuldinerienne » oui je sais que ça n’existe pas mais vous aurez sans doute compris le sens de ma phrase! On retrouve aussi une mélodie récurrente sur ce même titre qui rentre facilement dans votre tête. Je vous laisse découvrir les titres par vous même, ça vaut le coup rassurez vous!

Avec ce second album CRYPTA commence à trouver sa personnalité , le duo de guitariste Tainà/Jéssica y est sûrement pour quelque chose tant elle sont complémentaires lors des leads, « Shades Of Soirrow » est un grand pas en avant pour les Brésiliennes, vivement une tournée Européenne et un passage en France!!!!

Site web

Facebook

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *