[Chronique] BARSHASKETH – Ophidian Henosis

Rating:

⇒Facebook officiel⇐

L’inconvénient majeur de  certains  groupes de black, réside dans le fait que si tu n’es pas un puriste old school adepte d’un son crade et inaudible, ben  tu peux pas les écouter !  Penchons nous donc sur le cas de BARSHASKETH , groupe fondé en Nouvelle Zélande et maintenant basé en Ecosse, histoire de voir si leur dernier opus  « Ophidian Henosis » entre dans ce cas de figure…

D’entrée  de jeu UN son froid, un vocal malsain et des mélodies limite incantatoires… Ok donc du black quoi ! Mais que nenni mes cadets!  C’est plus que ça, allons!

Les morceaux s’enroulent. Ils glissent… Se lovent dans ton cortex… Une plongée dans un univers et une ambiance dans laquelle il fait bon se noyer. C’est mélodique sans être prévisible et chiant. Aucune bouillie sonore : tout se détache et se distingue.  On a ce côté old school des bons vieux groupes  venus du nord et qui avaient compris que faire du black ne se résume pas à des riffs décousus et une diarrhée vocale. Au fil de l’écoute  on se laisse engloutir sans même s’en rendre compte.  Les grattes envoûtent, la batterie te martèle la tronche et le chant t’hypnotise.  Ça va crescendo… Le n°5 est juste sublime : une ligne de gratte qui te mène voluptueusement au Walhalla,  et,  sans même t’en rendre compte,  t’as passé les suivants et… C’est hélas déjà fini !

Alors, conclusion : Environ 45 mn d’un pur black de qualité, offert par BLUT & EISEN PRODUCTIONS et fait pour ceux qui cherchent de l’authentique.

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *