Top Albums 2019 selon Aniron

2019 a été une année très riche en sorties. Et pas seulement côté Metal. Étant éclectique, je dirais que cette année tous genres confondus a été un bon crû contrairement à 2018 qui été plus calme et dont les albums ayant réussi à se hisser dans le top 5 étaient des évidences.

Cependant il m’a été difficile d’en placer un seul en première position. Pas qu’aucun ne le mérite mais c’est surtout comment les départager, alors que ce sont les 5 qui retiennent vraiment mon attention. J’ai donc opté par le nombre de lectures que j’ai pu effectuer de ces albums.

Within Temptation arrive en première position. Est-ce du fait que l’album est sorti en janvier 2019 que je l’ai plus écouté? Pas sûr. J’ai vraiment adhéré à ce “renouveau” dans leur musique. C’était pourtant déjà quelque chose que l’on ressentait dans HYDRA en 2014. Pourtant sur Resist, tout est bien fait. Cet album reprend tout autant les codes de Within Temptation depuis 20 ans, avec ce côté industriel (Pop?) en plus. Cet album tourne toujours autant chez moi, dans l’iPod, l’iPhone, et au travail. Je ne m’en lasse pas. A tel point que je serais presque frustré si le prochain n’était pas si bien!

Je mettrais en seconde position ce nouveau chef-d’œuvre. Je me blâme même d’être passé à coté volontairement quand il est sorti, parce que je n’avais pas des masses apprécié le précédent travail de Turilli depuis son départ de Rhaspody of Fire, et que je trouvais un peu pathétique de créer une énième entité Rhapsody. Mais cet album est une claque. Il est pour moi l’avenir de ce que devrait être le Symphonique de nos jours, là où le genre stagne un peu. Il est mélodique, il est puissant, il est très symphonique et Turilli a su exploiter au maximum les capacités vocales de Lione.
Entre The Eight Mountain de Rhapsody of Fire et celui-ci mon cœur a balancé, et c’est le combo Turilli/Lione qui a remporté la bataille.

Comme notre cher Bernard-Henri Leviathan, le dernier opus de Sieur TOWNSEND se hisse dans mon top 5 de cette année. C’était d’ailleurs une évidence. Je ne connais pas Devin Townsend depuis longtemps (je suis tombé dedans grâce au dernier Devin Townsend Project, mais me suis bien rattrapé depuis), mais j’ai tout de suite reconnu le génie de cette album. EMPATH peut être perçu comme un compilation original de tout ce qu’à pu faire Devin jusqu’à aujourd’hui. Au premier abord ça peut sembler effrayant au vu de sa discographie dense et varié, mais on se laisse très vite happer par cette écriture si particulière, si riche! J’ai hâte de découvrir la suite!

The one and only Tarja se hisse de nouveau dans mon top 5. Un peu rebuté par The Shadow Self que j’ai apprécié titre par titre, mais très peu dans son entier, j’ai eu quelques peurs en découvrant le premier single d’In the Raw au printemps 2019. Dead Promises ne m’avait absolument pas accroché.
Pourtant l’album s’est révélé être plein de surprises. Dead Promises s’est d’ailleurs révélée être un meilleur titre dans sa version Duo avec Bruce Speed Strid. Je ne parle pas de la Beauté de The Golden Chamber et de l’enchainement de dingue des derniers titres (Silent Masquerad / Serene / Shadow Play). In the Raw se révèle être le digne successeur de la discographie de Tarja. Symphonique, Lyrique et Metal. Mais avec un accent plus heavy sur le côté Metal. Tarja prend des risques et nous prouve à nouveau qu’elle n’est pas prête de quitter la scène.

Pour clore ce top 5, Black Anima de Lacuna Coil s’est également imposé. Il va sans dire que depuis près d’une décennie avec Dark Adrenaline, Lacuna Coil n’a fait aucun faux pas discographique, frappant sur le clou toujours un peu plus à chaque nouvel album. Mais ce qui est bien chez eux, c’est qu’ils arrivent à chaque album à garder un son qui leur est propre, tout en continuant à évoluer. Black Anima se révèle comme étant l’une des meilleures sorties de 2019, et la meilleure de cette fin d’année 2019.

Je me rends bien compte que ce top 5 est quand même bien orienté Female Fronted et que d’autres albums m’ont également marqués en 2019 (NemeseaWhite Flag, AutumnStacking Smoke, Rhapsody of FireThe Eight Moutain), cependant il faut choisir! J’attends de belle surprises cette année notamment le temps attendu Liv Kristine, et le nouveau Nightwish!

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *