[Report]AMARANTHE, La Machine, Paris, 24/03/2015

Facebook

Malgré un horaire de commencement plutôt tardif qui aura fait pas mal parler, ce concert reste l’un de ceux que j’attendais le plus en ce début d’année. “Massive Addictive”, dernier album d’Amaranthe m’ avait donné envie de voir ce dont les Suédois sont capabes sur scène. Avec 2 premières parties plus que surprenantes (il faut bien reconnaitre qu’ils ne partagent pas grand chose avec Santa Cruz et Engel) me voilà de retour dans la capitale, sous les ailes du Moullin Rouge!
Les prestations respéctives de Engel et Santa Cruz se déroulent sans accrocs, et malgré un son pas toujours au top, le public est conquis. On se demande d’ailleurs s’il ne s’est pas déplacé juste pour eux car il faut bien reconnaitre que la fosse se vide considérablement pour l’arrivée de la tête d’affiche. Et c’est sur l’air entrainant de “Digital World” que les Suédois entrent sur scène et si la quantité fait défaut, la qualité du public quant à elle est au rendez vous. Les fans sont en forme et reprennent en choeur les paroles des morceaux qui s’enchainent, tentant même par moment de petits pogos! Les titres se suivent et on se demande si Amaranthe est bien en tournée pour promouvoir leur dernier album, puisque tous les morceaux proviennent des abums précédents. Ce jusqu’ à l’interprétation de “Over and Done” dont on se serait bien passé en live, il faut bien l’avouer. Ce que l’on ne peut retirer au groupe c’est sa proximité avec le public et son dynamisme, une Elize magnifique qui entre 2 petites chorégraphies intéragi avec ses garçons et le public tout au long du concert, serrage de mains et petits coucous sont au rendez vous pour le plus grand plaisir des premiers rangs. Peu avant le rappel, un solo de batterie inattendu vient briser le ryhtme du concert et laisse le temps aux 3 vocalistes de reprendre leur souffle. Et c’est au court du rappel que le groupe livrera le tant attendu “Drop Dead Cynical” véritable bombe musicale extraite du dernier album et repris par le public au top de sa forme. Après la traditionnelle photo de fin et de longs saluts, le groupe quitte la scène et chacun repart satisfait de sa soirée.
Les 3 vocalistes à la tête d’Amaranthe sont définitivement des vocalistes de talent, dynamiques, humains et proches de leur pubic. Malgré quelques mauvais choix dans la setlist, les Suédois nous ont assuré une bonne soirée placée sous le signe de l’énergie et de la bonne humeur.

 

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*