[Report] Steel Panther : Glam & Glory

Rating:

Steel Panther : Glam & Glory

20161008_212329
Aller à un concert de Steel Panther c’est savoir qu’on va rencontrer le summum du Kitsch, la parodie Glammesque ultime, la bonne humeur en Spandex et les Blagues de Tonton Dédé poussées à outrance jusqu’à plus soif !
Et bien ce qu on peut dire c’est que tout était au rendez vous et même plus encore !

C’est dans un Splendid chauffé à blanc que les Californiens ont décidé de venir traîner leurs Santiags et autres Perruques dignes des plus grands moments de Sunset Boulevard.

1
Avant le quatuor haut en couleurs de la Panthère d’Acier, ce sont les Britanniques d’ Inglorious qui sont venus nous chatouiller les esgourdes à grand coup de riff acérés, de blues des familles et d’une voix à faire pâlir l’Ami Coverdale.
C’est en effet dans un registre très British que le groupe va tout simplement ébahir la plupart d’entre nous. Loin d’une première partie de figuration, le groupe donne tout et mouille le maillot à travers 9 chansons plus épiques les unes que les autres ! Véritable Showman, Nathan James viendra tenir d’une main de fer toute la salle grâce à une maîtrise vocale impressionnante !

Les musiciens viendront apporter leur groove indéniable et un feeling hors du commun pendant pratiquement 45 min d’un concert plein de sueur et d’engouement.

20161008_203547
Mention spéciale à Andreas Eriksson, guitariste lead au gimmick proche d’un jeune Blackmore qui viendra tout au long du show ponctuer les compositions du groupe de solos endiablés n’étant pas sans rappeler un bon ptit Stevie Ray V ou encore Doug Aldrich .
D’ailleurs, le groupe nous fera l’honneur de reprendre quelques classiques du Hard rock , notamment Fool for Your Loving de Whitesnake & I Surrender de Rainbow, ce qui ne donne qu’une seule envie, suivre ce groupe de près et se procurer de toute urgence leur album !

20161008_203523

C’est un public en liesse qui accueille les californiens, dès les premières notes d « I love It Loud » de nos chers Kiss, c’est la folie !!
Chaque couplet, chaque chorus sera dorénavant entonné à gorge déployée par un Splendid sold out visiblement très heureux d’être là !
Les tubes vont s’enchaîner, du Classique « Eye of the Panther » du premier album « Feel the Steel » à GloryHole Du petit dernier « All you Can Eat » , les trois albums du combo seront égrainés au grand plaisir de la foule en délire .

2
Comme le veut la tradition, Michael Starr et sa bande prendront très souvent le public à partie, faisant monter de nombreuses (et peu vêtues) jeunes filles pour leur conter fleurette à leur manière (Asian Hooker notamment 😀 & l’excellent Community Property avec une quinzaine de nymphettes ma foi fort prudes vu les circonstances )

20161008_223912
Tout le monde sait à quoi s’attendre, les blagues sont graveleuses et convenues mais malgré tout la sauce prend bien. La bonne humeur est vraiment de mise et le groupe semble lui aussi très heureux d’être sur les terres lilloises !

Le temps d’un petit interlude acoustique, le groupe nous gratifiera de quelques unes de ses plus jolies ballades « Girls from Oklahoma » , »She’s on the Rag » etc .
Satchel en très grande forme viendra à chaque morceau nous bluffer avec la propreté de son lead, que ça soit à coup de Floyd, de Tapping ou de Sweep millimetré, force est de constater que la bande de joyeux lurons est loin d’être une bande de clowns musicalement parlant !

3
Le concert passe à vive allure, le groupe transpire autant que la fosse, les classiques tombent « Community Property », « Fat Girl » et voilà déjà la fin avec le rappel inoubliable sur Party All Day (Fuck all night) !!

Que dire ? Un concert exécuté à la perfection, un Michael Starr très en voix, Lexxi Foxx toujours aussi dandy et un Satchel au Top de son jeu. Styxx, quant à lui, demeure une machine rythmique très rarement mis en défaut ce qui fait que l’ensemble est propre à souhait même parfois à la limite de l’intriguant, on se demande parfois si il n’y aurait pas quelques bandes la dessous permettant aux zikos de souffler un peu. Mauvaise foi de ma part ou ficelles un peu trop visibles ? Who Cares ?

5
Tout le monde a passé un super moment , un concert au top, une première partie bluffante et un combo californien heureux de venir nous inonder de laque coiffante et de leopard à foison.

4
Steel Panther assure toujours un max en live même si ils sont un peu décevants et moins inspirés en album depuis leur premier chef d’oeuvre, on leur pardonne aisément.
On en redemande et à chacune de leurs prestations on se prend vite au jeu et on est bien content de revêtir notre plus beau rouge à lèvre pour propager la bonne parole du Sex, Glam & Hair Metal !

Hunter pour LoC

PS : No Fucking Booooobs ? Are You Kidding Me Lille ? You’re Such Pussies !

PS 2 : Merci Marie pour les Accreds 😉

PS 3 : Special Cheers To the DuKe Team & The Hellion Choukette 😀

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*