[Report] Cellar Darling + Serenity + Delain @ L’Alhambra, Paris le 26/10/2017

L’Alhambra est pleine à craquer quand, après avoir patienté de longues minutes à l’extérieur, j’entre enfin dans la salle. Le concert n’a pas attendu que tout le monde soit là pour commencer et c’est bien regrettable ! Et ce sont les Suisses de CELLAR DARLING qui ouvrent le bal, on retrouve Anna Murphy derrière le micro, Merlin Sutter au fûts et Ivo Henzi à la gratte. Ces noms ne vous sont pas inconnus, c’est normal, il s’agit des anciens membres d’ELUVEITIE, qui au sortir du groupe ont eu la bonne idée de fonder CELLAR DARLING, dans un style folk rock plutôt sympa et dont les compos de leur premier album “This is the Sound” ont un excellent rendu en live.

Le groupe de Georg que j’avais eu la chance d’interviewer quelques heures avant (l’interview se lit ici)prend la relève sur la scène de L’Alhambra. SERENITY nous revient en cette fin d’année avec un nouvel album “Lionheart” puissant dans la lignée de “Codex Atlanticus”. Malheureusement ce soir ce ne sont que 2 nouveaux titres qui seront joués, l’album n’étant disponible que le lendemain. On retrouve donc “Lionheart” et “United” que l’on avait déjà découvert quelques semaines auparavant sur YouTube. Pour ce qui est de la prestation globale, comme toujours avec SERENITY, on n’est loin d’être déçus ! Georg et les autres sont à fond, et nous transportent dans leur univers.

Avec une ouverture de bal aussi qualitative, on en aurait presque oublié que le clou de la soirée est sur le point d’arriver… DELAIN est en tournée avec Marco Hietala (NIGHTWISH, TAROT) dans le cadre du “Danse Macabre Tour”. Une tournée exceptionnelle de seulement quelques dates qu’il ne fallait donc pas louper et c’est Paris qui essuie les plâtres en étant la première date !

Le concert s’ouvre sur le punchy “Hands of Gold”, et le public est immédiatement sous le charme de l’énergique et pétillante Charlotte Wessels qui comme d’habitude démontre une grande confiance et une aisance scénique déconcertantes ! On a bien sûr les yeux rivés sur les membres tous plus présents les uns que les autres mais également sur le back drop… Les Néerlandais ont eu la grande intelligence de s’en servir comme d’une toile de cinéma et y projettent des images animées relatives aux titres joués, effet garanti ! Les titres s’enchaînent mais non sans quelques interventions de Charlotte qui enflamme le public parisien. D’un point de vue plus personnel, je m’impatiente, nous en sommes déjà à 5 morceaux et toujours pas la moindre trace de Marco… se serait il perdu ? Est-il parti faire du shopping dans la capitale ? Que nenni ! Le morceau suivant est “Your Body is a Battleground” et le finlandais fait sa grande entrée sur scène ! Pas très habitué à être sur scène sans sa basse, sa gestuelle manque de naturel et il semble “souffrir” de ses mains libres. Le titre est suivi par “Scandal” le titre de QUEEN repris à la sauce DELAIN est un pur régal et on apprécie pour un temps de plus la présence sur scène de Marco. Mais celui ci disparait très vite et ne reviendra qu’une fois sur scène pour 3 titres consécutifs avant le rappel.

Le rappel, parlons en, malgré les demandes explicites du public qui rêve d’entendre “A day for Ghosts”, incontournable de “Lucidity” le premier album des Néerlandais. Mais ceux ci n’ont pas prévu de faire ce cadeau aux fans et c’est sans surprise que Marco revient une dernière fois sur les planches de L’Alhambra pour interpréter “The Gathering”.

Marco n’aura donc été présent que sur 6 titres sur les 20 que comptait la setlist, cette tournée pourtant très spéciale, n’offrait pas de grandes surprises notamment concernant le choix des titres mais malgré ces quelques frustrations, la soirée fut plus que bonne et la prestation de DELAIN, une fois encore, parfaite et sans accrocs !

Un grand merci à Delain France ( Page Facebook ici! ), Noémie F., Caroline H. et Cédric H. pour les photos.

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*