[Chronique] RAVENSIRE-The Cycle Never Ends

Rating:

14556501_1543298179028939_6929539641265222123_o

Ravensire : The Cycle Never Ends

Voilà quelques semaines, au détour de l’excellent No Compromise Festival, que j’ai pris une bonne claque live de la part des portugais de Ravensire. Un Show Carré, puissant et exécuté avec une passion indéniable. C’est suite à ce très bon concert que je décidais de me pencher sur la discographie du groupe et notamment sur leur petit dernier «  The Cycler Never Ends ».

C’est toujours délicat dans l’underground de passer d’un show live à l’écoute d’un album.

Exit le déluge de décibels, la horde avinée de potes et l’excitation du show, on se retrouve face à face avec sa chaîne hi-fi, la pochette dans la main, l’œil hagard et la truffe humide (oui ben c’est l’hiver pour tout le monde hein ! )

14468669_1543298222362268_7365672340753817735_o

et là, c’est la bonne surprise ! La transition se fait tout en douceur, complètement naturellement.

Ici on est en présence d’un Heavy Metal très classique sans fioritures mais fait avec les tripes !

On sent les heures passées à écumer la route, à pratiquer son instrument, à peaufiner ses paroles pour atteindre son but sans tergiverser ! On sent que même si le groupe est récent (formé en 2011) chacun des membres a du vécu et sait où il veut aller .

Dès les premières notes, c’est la crème du Heavy qui vient rappeler son bon souvenir à nos oreilles, un tantinet de « Brocas Helm » dans les structures , le côté mélodique d’un « Omen »et surtout le côté épique des compositions d’un « Manilla Road ».

Le tout donne un album très homogène et très agréable à l’écoute .

14188198_1270652532944876_8425463543658160431_o

Alternant titres très rythmés à des compos plus mid tempos, le disque passe d’une traite sans temps mort et on se laisse prendre facilement au jeu de Ravensire.

Ici le combo ibérique nous place en pleine bataille Tolkienienne, on ressent la ruée vers le combat, sa préparation, la sueur versée à la gloire de l’empire. En opposition à cette fibre belliqueuse, on ressent également la dureté des hommes et un regard froid et amer d’un homme fatigué devant un éternel et funeste recommencement .

Le duo de guitare de Nuno & Zé Rockhard est impressionnant ! Autant dans la création de riff que dans les solos on ressent la montée en puissance des compos jusqu’à l’apothéose des leads.

14542329_1543298109028946_4816688988912501611_o

La Production est exactement ce qu’elle doit être, ni trop faible ni trop cheatée. On sent la volonté propre du groupe de ne pas tricher, d’être fidèle à lui même et de faire un heavy metal old school sans mensonges ni froufrous.

Ma petite préférée restera « Procession of the Dead » qui tient en haleine son auditeur du début jusqu’à la fin grâce à un break mémorable et à un solo du feu de dieu  !

La section rythmique est impeccable, Mr F. est d’une précision sans failles et est soutenu comme il se doit par la 4 cordes de Rick. Ce dernier officie également au chant et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il assure. Son timbre colle parfaitement aux thèmes abordés, on sent la voix rappeuse du mercenaire aguerri, contemplant un monde à feu et à sang et narrant ses récits d’une voix sans illusion.

Vous l’aurez compris, ici pas question de technique à outrance ou de concept alambiqué, nous sommes au cœur de la bataille, une arme à la main , prêts à mener l’assaut entouré de nos frères d’arme.

12289712_668532056582625_3620793270104913457_n

Le disque se termine sur l’excellent « Temple at the End of the World », on a l’impression d’avoir vécu quelque chose, une aventure exténuante, un périple sanglant qui ne demande qu’à recommencer.

Il est temps de prendre du repos devant cette lune rouge, les mains encore écarlates car demain encore, les puissants auront parlé et notre survie devra se mériter !

Haut les coeurs ! et pour celà mes Amis, je vous laisse entre de bonnes Mains !

Hunter pour LoC

Share This:

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. [News] Le bilan 2016 d’Hunter… un pavé! | Lords Of Chaos Webzine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*