[News] Top 2020 selon Aniron

TOP 5 Albums de 2020 par Aniron

 

2020 aura été une année particulière pour beaucoup de monde. Mais contrairement à ce qu’on aurait pu imaginer, elle reste une année de bons crus. Pendant l’année, les artistes et groupes ont dû accentuer leur présence digitale pour garder le lien avec le public. Et c’est sans doute cela qui donnera le ton de cette nouvelle décennie.

2000 a vu l’arrivée d’internet et la découverte plus facile de groupe. 2010, le déclin de l’industrie de la musique, avec un basculement entre recette de ventes d’albums et recettes de billetteries, s’accentuant avec l’apparition de la musique en streaming dites « de consommation ». Les années 2020 auront surtout à faire face à un début de décennie sans concerts, sauf virtuels, et les groupes auront comme défis de pousser les auditeurs à revenir les voir en live, mais aussi de ne pas tomber dans la facilité du tout digital, qui prend de plus en plus de place dans notre société.

Mais avant cela, enchainons sur mon top 2020 qui m’a d’ailleurs plutôt surpris. Celui-ci n’est d’ailleurs pas classé par préférence mais par ordre chronologique de sortie.

ApocalypticaCell-0

C’est sans doute l’album d’Apocalyptica que j’ai le plus adoré. Bien qu’il ne comporte qu’une palette de 10 titres, cet album dégage une atmosphère très particulière. J’avais pourtant peur d’un album sans paroles, ramenant à l’époque Reflections et tout ce qui précède (d’autant que j’avais complétement décroché depuis 2016, détestant au plus haut point leurs reprises de Metallica).
C’est la bonne surprise de ce début 2020 qui prouve encore qu’Apocalyptica a encore de belles choses à nous offrir.

 

 

 

Diabulus in Musica Euphonic Entropy

Le retour après 4 longues années des espagnols de Diabulus in Musica a été accueilli à bras ouverts. Cinquième album en 10 ans, c’est une bonne moyenne. D’autant plus qu’ils sont tous de qualités et conservent très bien le style Diabulus in Musica. L’album, emporté par le single Otoï (qui fait partie des meilleurs singles en métal depuis quelques années) est une des meilleures sorties de l’année. Il ne reste plus qu’à espérer que le groupe pourra emmener cet album en tournée, car il le mérite grandement !

 

 

 

NightwishHuman :II: Nature

Difficile de passer à coté du nouvel album de Nightwish. Sorti en pleine pandémie et confinement, il a été une bouffée d’air frais. Il sera celui qui divisera aussi les fans encore plus (comme si c’était encore possible !), avec certains préférant Endless Forms Most Beautiful à ce dernier.
Ce nouvel album a pour autant une richesse vocale et musicale, et fait penser à Century Child dans le style. Et pourtant il n’a pas été le mieux mis en valeur avec Noise comme lead Single.

 

 

 

Kari RueslåttenSørgekåpe

Sorti également lors du premier confinement français, ce nouvel opus de Kari Rueslåtten, totalement en Norvégien a accompagné mes journées. Fidèle à ce que propose Kari depuis plusieurs années, cet album m’aura fait voyager de par sa langue, ce qui était bien nécessaire en cette période !
Petit plus pour la pochette de l’édition vinyle limité, qui est sublime !

 

 

 

 

DraconianUnder a Goddless Veil

Draconian est une surprise. Bien qu’ayant déjà écouté leurs précédents efforts dans ma jeunesse, j’avais déjà lâché depuis un bon moment, n’y trouvant pas ce que je cherchais. Cependant cet album est un coup de cœur par son écriture, ses arrangements, sa réalisation. Je doute aimer autant un album de Draconian à l’avenir, mais celui-ci sera l’exception, et viendra s’intégrer à ma discographie dès que possible.

 

 

 

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *