[News] Les petits préférés de 2018 selon Bernard-Henri Leviathan!

Bernard-Henri Leviathan

Bernard-Henri Leviathan

Chroniques, live reports, interviews, piraterie psychique… et danses de salon !

Styles de prédilection : Heavy, Speed, Black et Proto-black, Avant-garde, Doom, Thrash,…et plus ça sonne vieux, plus c’est savoureux!

Albums cultes: Angra “Holy Land”, Helloween “Walls Of Jericho”, Megadeth (… n’importe quel album entre “Killing Is My Business…” et “Cryptic Writings”), Death “Sound Of Perseverance”, Black Sabbath “Black Sabbath”, Ghost “Opus Eponymous”, Therion “Theli”, Mercyful Fate “Melissa”, Immortal“Battles In The North”, WASP “The Crimson Idol”, Yngwie J. Malmsteen “ Trilogy”, Notre Dame « Nightmare Before Christmas », Arcturus « La Masquerade Infernale », etc.

Devise : « Ce qu’il y a d’enivrant dans le mauvais goût, c’est le plaisir aristocratique de déplaire » - Baudelaire
Bernard-Henri Leviathan

Les derniers articles par Bernard-Henri Leviathan (tout voir)

2018 aura été une année plutôt faste pour moi. Pas forcément en quantité, mais assurément en qualité. Il n’aurait plus manqué qu’un disque de Dave Mustaine, un d’Andre Matos et j’aurais eu le total combo gagnant de mes héros musicaux toutes périodes confondues. J’ai sélectionné diverses choses, et comme d’habitude certain.es acquiesceront et d’autres hurleront…. c’est la vie. Ca ne vous plaît pas? Allez voir là-bas! Comment ça, je n’y suis pas!… Cherchez donc encore une heure ou deux!

 

Giotopia – A Fantasy Tale On Music Part I

Sélection hors-classement… ben oui, pas possible d’être juge et partie mais s’il fallait que je résume mon année en un album, ce ne pourrait être qu’avec celui-ci. Un opéra metal épique et mélodique dans lequel se croisent 16 musicien.nes européen.nes issu.es de l’underground ou de plus grandes scènes et qui méritent une attention particulière. Si sur le papier on pense à Avantasia ou Ayreon, la démarche est assez différente, plus sobre. Le “plus” dans un monde de machos? Giotopia donne une belle place aux femmes!

 

 

1. Snowy Shaw – White Is The New Black

Snowy Shaw, quoi! Le maître touche-à-tout qui sort enfin un album avec lui au chant, lui à la guitare, lui à la basse, lui à la batterie, lui à la prod, lui à… bref, rien qu’avec lui. Un assortiment de chansons toutes neuves qui permettent de passer en revue, emmenées par cette voix unique, toutes les merveilleuses ambiances de sa carrière (King Diamond/Mercyful Fate, Notre Dame, XXX, Mad Architect, Opera Diabolicus, Memento Mori, etc.). On y trouve donc de l’horrifique, du glam, du goth, du fou-fou, et surtout du théâtral! Et en bon farceur, cet album est présenté comme un best of de six albums à paraître d’ici 2024! Avouez que c’est tordant! Un disque que j’attendais depuis bon nombre d’années!

 

2. Blaze Bayley – December Wind

Belle année pour Monsieur Bayley. J’aurais très bien pu choisir “The Redemption Of William Blake”, troisième volet de la trilogie sorti un peu plus tôt dans l’année, mais il y a une force toute particulière qui se dégage des chansons de cet album acoustique. Une guitare (celle de Thomas Zwijsen!), un violon (parfois) et surtout la voix chaude et puissante de Blaze. Un beau témoignage de la sensibilité, de l’authenticité et du talent de cet homme qui n’aura pas toujours connu que des hauts dans sa carrière. Les chanceux (dont je fais partie) qui auront pu assister à l’incarnation live de ce trio sont unanimes!

 

3. Michael Schenker Fest – Resurrection

Michael Schenker avait réussi son retour avec une poignée d’albums estampillés “Temple Of Rock”. Que pouvait-on espérer de mieux? Un nouveau disque partagé entre son chanteur actuel (Doogie White) et trois des plus emblématiques de sa carrière (Gary Barden, Robin McAuley, et surtout… Graham Bonnet!)! “Resurrection”, c’est cela. Le disque d’un guitariste bourré de feeling, un disque un peu “rétrospective” qui devient vite très attachant!

 

 

4. Ghost – Prequelle

Ghost… adoré ou détesté, on ne peut qu’admettre l’institution que ce groupe représente en rapport au déchainement des foules. Le camp que j’ai rallié depuis la sortie du premier album n’est un secret pour personne. Ici aussi, j’avais le choix entre deux disques sortis cette année. J’aurais très bien pu opter pour le superbe double live “Ceremony and Devotion” contenant une setlist de rêve pour tout fan du groupe mais je préfère privilégier les nouvelles chansons. Une évolution certes plus douce, mais plus variée et qui a cette personnalité toujours si subtile. Qu’on le veuille ou non, Ghost fait bien partie des incontournables de la scène actuelle.

 

5. Gang – All For One

Un groupe vraiment méritant qui a atteint ici un beau pallier. Des titres franchement bien écrits et produits comme je l’aime. Je n’en dis pas plus, tout est déjà ici : Chronique All For One

 

 

 

6. Haircuts That Kill – Bad Hair Day

S’éloignant de son heavy metal natal pour entrer dans le giron du thrash sévère, ce troisième disque témoigne d’une belle évolution pour le solide groupe belge. Tout est dit ici aussi : Chronique Bad Hair Day

 

 

 

7. Therion – Beloved Antichrist

Certes, il n’y a pas ici l’impact et l’accroche d’un “Theli”, d’un “Vovin” ou encore d’un “Lemuria” mais ce n’était pas l’idée du projet annoncé. Voilà donc le fameux opéra sur lequel Christofer Johnsson a travaillé pendant de longues années. Oeuvre conséquente! Pas évident d’avoir une demi-journée devant soi pour aligner les trois disques qui la composent, et pourtant cela en vaut la peine. Oui, la section Metal est mise au second plan mais l’intensité et la puissance sont au rendez-vous et jamais le groupe n’aura autant donné sens à ce style dont il est créateur: l’Opera Metal! Et pour ceux que cet album chagrine, au moins, il enterre “Les Fleurs du Mal”! Mouahahaha!

 

8. Venom – Storm The Gates

On est d’accord, on ne le retiendra peut-être pas comme un pur chef d’oeuvre. J’ai d’ailleurs hésité avec “Northern Chaos Gods” d’Immortal. L’an dernier, le premier album de Venom Inc., le faux jumeau, avait volé la vedette à la bande de Cronos. Cette année, Venom revient tirer son bout de couverture avec un album assez inspiré mais surtout… qui sonne! J’ai lu des grincheux parler de la production sale de ce “Storm The Gates”. Voilà pourtant un groupe à qui une production léchée ne colle pas vraiment! C’est vrai, le son de l’Enfer, c’est le son dégueu de “Welcome To Hell” ou “Black Metal”. Certes, Venom ne fait plus peur à personne mais, franchement, l’Enfer peut-il décemment sonner à la manière des bouses numériques actuelles???

 

Hors-classement et en guise de conclusion : Big Hello à Blackbart, groupe nordiste, qui a sorti “Casnewydd Bach”! Un troisième album qui poursuit dans la lignée Hard & Heavy de ce que le groupe a initié depuis ses débuts. Si le disque n’évite pas certaines maladresses, et aurait gagné à tester une nouvelle méthode de production, il a une volonté et reste fidèle à des valeurs rares et précieuses qui méritent d’être saluées. Hunter en a d’ailleurs parlé ici : Chronique Casnewydd Bach. Un groupe que j’espère recroiser en tout cas très vite!

 

Et maintenant… Welcome 2019! Vite, vite des disques!!!

 

Pour retrouver le top des albums 2018 de mes collègues, suivez les liens ci-dessous:

Thrashmaniac

Perséphone

Hunter Ravnika

Herbert Al West

Share This:

A propos Bernard-Henri Leviathan
Chroniques, live reports, interviews, piraterie psychique… et danses de salon ! Styles de prédilection : Heavy, Speed, Black et Proto-black, Avant-garde, Doom, Thrash,… et plus ça sonne vieux, plus c’est savoureux! Albums cultes: Angra “Holy Land”, Helloween “Walls Of Jericho”, Megadeth (… n’importe quel album entre “Killing Is My Business…” et “Cryptic Writings”), Death “Sound Of Perseverance”, Black Sabbath “Black Sabbath”, Ghost “Opus Eponymous”, Therion “Theli”, Mercyful Fate “Melissa”, Immortal “Battles In The North”, WASP “The Crimson Idol”, Yngwie J. Malmsteen “ Trilogy”, Notre Dame « Nightmare Before Christmas », Arcturus « La Masquerade Infernale », etc. Devise : « Ce qu’il y a d’enivrant dans le mauvais goût, c’est le plaisir aristocratique de déplaire » - Baudelaire

3 Trackbacks & Pingbacks

  1. [News] Top des albums 2018 par Hunter Ravnika | Lords Of Chaos Webzine
  2. [News] Top des albums 2018 par Herbert al West ! | Lords Of Chaos Webzine
  3. [News] Top des albums 2018 par Perséphone | Lords Of Chaos Webzine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*