[News] Confinement#2 « Un jour, un album » : semaine 1

Bernard-Henri Leviathan
Les derniers articles par Bernard-Henri Leviathan (tout voir)

Le bon côté de ce nouveau confinement? C’est le retour de la rubrique « Un jour, un album » chez Lords Of Chaos pour votre plus grand plaisir! Comme en Mars, chaque jour un chroniqueur vous fera découvrir un de ses albums cultes. Allez c’est (re)parti!

 

Lundi 2 novembre : KONTRUST « Time To Tango », par Aniron

Première semaine de ce confinement Bis, ne nous laissons pas abattre ! D’autant que le temps va commencer à devenir moche, plus nous nous enfoncerons dans ce mois de novembre et dans ce confinement. Alors commençons par écouter ‘Time To Tango » de KONTRUST, deuxième album de la formation autrichienne, sorti en 2009. KONTRUST excelle dans le crossover Metal. Après un premier album sans grande vague, le combo se fait remarquer avec son single ‘Bomba’, et notamment son clip, qui deviendra un vrai tube pour le groupe. Qu’à cela ne tienne, l’album est de très très bonne facture, et avec ces 16 bons titres, on est happé par ces morceaux qui donnent la pêche et l’envie de se dandiner. N’allez pas écouter cet album en espérant découvrir une pépite de plus de 7 min, qui se laisse dévorer tout en longueur. Ici, c’est plutôt format rentre dedans d’une moyenne de 3min30 (avec deux trois exceptions), l’idée étant de rentrer rapidement dans le vif du sujet et de te faire transpirer. Heureusement pour vous, chers lecteurs, qui allez adorer cet album, KONTRUST a fourni deux opus depuis : Second Hand Wonderland (2012) et Explositive (2014). Un quatrième album semblerait en process mais rien de bien défini pour le moment.

 

Mercredi 4 novembre : SABATON « The Last Stand », par Freyja

Cet album sorti en 2016 ne déroge pas à la règle des Suèdois, retraçant des hauts faits historiques se centrant cette fois (comme son nom l’indique) aux batailles de la dernière chance. Ce qui ne déroge pas à la règle non plus, au delà de la thématique, c’est bien le style, « The Last Stand » garde le cap du Power si cher au groupe, quitte à risquer l’auto plagiat, notamment sur le titre « Winged Hussars » qui, bien qu’hyper efficace, rappellera sans aucun doute l’air culte de « Art of War ». Malgré ces constantes, l’album s’offre quelques prises de risque, « Sparta » par exemple qui ouvre la tracklist, semble tout droit sorti de la bande originale de 300 (ça tombe bien, c’est de cette bataille dont il est question) et permet à SABATON une incursion dans l’Histoire de l’Antiquité. Le plus de cet opus est qu’il offre un large éventail d’événements à des lieux et des époques très différents (de l’antiquité au 20è siècle). Il est soutenu par un trio de tête aux riffs et refrains fédérateurs: « The Lost Batallion »/ « The Last Stand » / « Winged Hussars ». Sous estimé par certains fans, cet album a pour moi sa place aux côtés des plus emblématiques du groupe: « Art Of War », ou encore « Great War ».

 

Jeudi 5 novembre : AYREON « Transitus », par Bernard Henri Léviathan

Pas de farfouillage dans mes placards à trésors aujourd’hui, pour mon album du jour j’ai choisi une pièce toute fraîche ! Et comme j’avais des tartines à vous raconter et bien j’en ai fait une chronique à retrouver ici : http://lordsofchaoswebzine.com/chronique-ayreon-transitus/ parce que dans cette période interminable de crise sanitaire, de confinement, déconfinement, reconfinement, confiture et déconfiture, AYREON – le super projet du multi-instrumentiste de talent Arjen Anthony Lucassen – revient comme un pansement sous le masque !

 

 

 

Vendredi 6 novembre : ACCEPT « Balls To The Wall », par Thrashmaniac

Pour le retour de la rubrique « Un jour, un album », j’ai décidé de vous parler du premier album que j’ai eu, la cassette de « Balls to the Wall » des Allemands d’ACCEPT, achetée sur les conseils avisés de mon frère ainé!!! Sorti en 1983 et produit par Dieter DIERKS, producteur des albums de SCORPIONS notamment, « Balls to the Wall » est désormais un Classique avec un C majuscule du Heavy Metal!!! 10 titres dont certains sont devenus des classiques du groupe, (« Balls to the Wall », « London Leatherboys », « Head Over Heels » ) pour 40 minutes d’un Heavy Metal puissant emmené par la voix du chanteur Udo DIRKSCHNEIDER qui n’hésitait pas à monter dans les aigus quand il le fallait, et les leads de Wolf HOFFMANN, tandis que la rythmique de Peter BALTES à la basse, et Stefan KAUFFMAN derrière les fûts étaient impeccables. Jorg FISCHER ne joue pas sur l’album car Wolf a toujours enregistré les rythmiques. Cet album est presque ancré dans mon A.D.N. tellement je l’ai écouté, je me demande même si ma cassette fonctionne encore… Lorsque j’écoute cet album, d’ailleurs je suis en train, beaucoup de souvenirs de mon adolescence me reviennent en mémoire!! Il y a des albums qui vous marquent à vie et « Balls to the Wall » est l’un de ceux là pour moi!!!

 

Samedi 7 novembre : TONY MACALPINE « Maximum Security », par Wicasa Wakan

Ça commence par une intro digne d’ « Amicalement Vôtre » avec « Autumn Lords », sûrement une allusion à Lord Saint Clair, histoire de planter le décor sobrement mais avec classe et raffinement ! Nous sommes alors en 1987, la mode est au shred, et aux mecs qui maitrisent tellement la guitare qu’ils sont probablement allés jusqu’à l’autopsie approfondie de l’instrument. Tony Macalpine est encore un cas à part, car non content d’être un virtuose de la guitare, il fut tout d’abord premier prix de piano ! Là on se dit que le mec n’est pas le premier venu, sauf en matière de prix, vous l’aurez compris… « Maximum Security » est donc le deuxième opus de ce surdoué et on se dit qu’il n’en faudra pas trois pour assoir la réputation du Sieur. Cet album est devenu une référence pour des centaines de milliers de guitaristes à travers le monde et honnêtement, c’est personnellement mon album instrumental préféré. Ici Tony endosse les casquettes de guitariste bien sûr, mais également de claviériste et bassiste. Une moitié des titres est assurée à la batterie par Deen Castronovo et l’autre par Atma Anur, deux autres surdoués. Quelques invités complètent le tableau, George Lynch et Jeff Watson aux guitares, comme quoi on peut-être shredder et partageur ! Il n’y a que des bons titres sur cet album, donc pas simple d’en sortir un du lot, même si j’avoue que « Tears Of Sahara » et « Porcelain Doll » inspiré d’un thème de Chopin, me mettent particulièrement les poils, mais bon, je vous le concède, je suis fleur bleue ! Mais ici, tout respire la maîtrise technique, la musicalité, et le bon goût d’un musicien hors normes dans tous les tableaux, et le mot n’est pas choisi au hasard. Ecoutez donc le 8ème titre, l’étude #4 Opus #10 pour piano de Frédéric Chopin pour vous en convaincre ! Bref, je ne vais pas vous « ébaubir » les oreilles pendant 20 ans, comme dirait Yvain, si vous ne connaissez pas cet album, il est temps de vous y mettre, et sinon, bah, tant pis pour vous !

 

Dimanche 8 novembre : FUATH « I », par Ceridwen

Confinement deuxième édition ? Nouvelle série d’albums à découvrir ou redécouvrir, histoire de faire du bien à nos oreilles. Cette semaine, je vous emmène en Écosse. Avec le side-project d’Andy Marshall, fondateur de SAOR. Ici, intéressons nous à FUATH, Black Metal Atmosphérique. Fondé en 2015, le premier et (pour l’instant) unique album « I » sort en 2016. L’album ne comporte que 4 titres. Fuath signifie haine en gaélique. Dans le folklore des Highlands, le Fuath représente une classe d’esprits malveillants de l’eau. L’ambiance de l’album est froide, lourde, on y sent les influences du metal norvégien… avec cette voix qui vous transperce. Pari réussi pour Fuath, avec cet excellent premier opus.
Andy Marshall a décidé de remettre ça. Le second album qui s’intitulera « II » est prévu pour la première moitié de 2021. Il sortira chez Season Of Mist. J’ai beaucoup aimé « I » et j’ai hâte d’entendre ce que le deuxième album aura à nous offrir.

 

Vite, vite, une nouvelle semaine a déjà commencé! RDV sur nos pages de réseaux sociaux!

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *