[Interview] TankrusT

Ceridwen

Les derniers articles par Ceridwen (tout voir)

A l’occasion de la sortie de leur album “Opposite Terror”, j’ai pu m’entretenir récemment avec KooTôh .

C’est la première interview pour notre webzine. Peux-tu nous résumer l’histoire du groupe ? 

C’est beaucoup de turn over de musiciens, On a changé pas mal de fois de line up. il n’y a que moi qui reste de l’origine. On a le batteur qui est là depuis 2013 et récemment on a eu deux nouveaux guitaristes. Du coup, cela donne des influences diverses, on fait beaucoup de Thrash, Death. On prend des “vieilles” sonorités pour en faire du neuf.

Le fait de changer de line up régulièrement, ce n’est pas compliqué niveau intégration ?

A chaque fois, on a eu beaucoup de chance. Les nouveaux membres ont bien accroché et chacun arrive à trouver sa place. On n’a pas eu de problèmes à ce niveau.

Votre album est sorti en octobre, quels retours vous avez eu ?

On a eu des retours très positifs ! On avait voulu passer dans quelque chose de plus agressif niveau son et c’est pour ça qu’on a changé de studio. On est ravis que les gens aient compris la démarche et aient accroché.

Vous avez fait quelques dates pour présenter l’album ?

On a fait une tournée entre octobre et novembre et ça s’est bien passé.

Pour les retardataires n’ayant pas encore écouté l’album, quels thèmes vous avez abordé ?

En gros le sujet abordé c’est la dictature de la société. L’album s’est construit autour de ce concept où on veut t’imposer des choix, te dire comment penser, si tu dois être heureux etc…alliés qu’en fait on pense que chacun peut vivre la vie qu’il souhaite tant qu’il ne fait pas chier son voisin. On pourrait tous être dans une tolérance globale en foutant la paix aux autres.

Parle nous un peu de la pochette…

C’est toujours Tib Gordon qui nous a dessiné la pochette. C’est un pote qu’on a rencontré au Hellfest il y a quelques années en arrière. On ne se voyait pas changer d’illustrateur en fait. La pochette correspond bien au thème dont on vient de parler. De loin tu vois un sourire, des petites plantes etc et quand tu t’approches, tu t’aperçois que c’est plus pourri qu’il n’y parait. Il y a plein de choses dans cette pochette !

Sur treize ans d’existence, qu’est-ce que tu peux tirer comme conclusion sur l’évolution du groupe ?

Il y a une évolution certaine niveau musical. Au fur et à mesure qu’on composait, on apportait plus de matière par rapport à ce qu’on découvrait. Malgré le turn over des musiciens, je trouve que c’est quand même resté très stable niveau paysage. On est restés nous même par rapport à ce qu’on véhicule. On ne s’est pas perdus et je trouve que c’est rassurant.

Vous êtes toujours restés dans l’optique de prendre du vieux pour faire du neuf…

Voilà c’est tout à fait ça !

Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour cette nouvelle année ?

Alors tu peux nous souhaiter plein de concerts ! Maintenant qu’on a sorti cet album, on a vraiment envie d’en profiter.

Je n’ai plus de questions, merci à toise nous avoir accordé de ton temps.

Merci à vous de nous suivre et de nous aider à promouvoir notre musique !

Facebook

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *