[Interview] Marcela Bovio

Artiste complète et chanteuse emblématique, Marcela Bovio a eu la gentillesse de m’accorder un peu de son temps pour répondre à quelques questions dans le cadre de la sortie de son album solo “Through Your Eyes”…

Bonjour Marcela, est-il possible de commencer par une petite présentation pour les lecteurs qui ne te connaitraient pas encore?

Bonjour, je suis Marcela, je suis originaire du Mexique mais je vis aujourd’hui aux Pays Bas. J’ai commencé la musique très jeune dans un registre classique puis je me suis tournée vers le metal, je fais actuellement partie du groupe MaYan et je fais aussi une carrière solo. Avant ça, je chantais dans STREAM OF PASSION.

Aujourd’hui, nous allons parler plus précisemment de ton dernier album “Through Your Eyes”. Tu le qualifies de “Chamber Baroque Pop”, qu’est-ce que ça veut dire exactemen ? 

C’est un album très intimiste. L’ambiance est assez mélancolique, avec seulement un violon, un piano, un violoncelle et ma voix. Il est inspiré par des histoires que l’on m’a confiées ce qui lui donne ce caractère plein d’émotions.

En effet, les textes sont basés sur des histoires personnelles que l’on t’a racontées, et c’est pourquoi l’album s’appelle “Through Your Eyes”. Peux-tu m’en dire plus à ce sujet?

L’idée m’est en fait venue après mon précédent album solo que j’ai pu sortir grâce à une campagne de crowdfunding. Je me suis dit que ce serait intéressant que les gens puissent m’aider et m’inspirer encore pour celui ci. Même s’il n’était pas prévu initialement que ces chansons soient publiées.

Comment ça?

Initialement, je voulais juste que ce projet reste entre eux et moi, ils me racontaient leurs histoires, j’en faisais des chansons et puis j’ai été tellement contente du résultat que m’est venue l’idée d’en faire un album. Quand j’ai envoyé le 1er morceau à la personne concernée elle m’a répondu “c’est magnifique, dommage que je sois le seul à l’entendre”. Je lui ai alors parlé de mon idée de sortir les morceaux sur un album, ce que j’ai fait avec tous les contributeurs d’ailleurs, et tous m’ont dit que c’était une très bonne idée.

Après avoir collecté toutes ces histoires, comment s’est passé le processus de composition ? Tu avais déjà une idée des musiques ou elles se sont présentées à toi après coup?

En effet, c’est plutôt les textes qui m’ont inspiré les musiques.

D’ailleurs, est-ce que tu composes différemment les morceaux plus “classiques” comme pour cet album ou les morceaux plus “metal”?

Je ne crois pas que ce soit très différent, les musiques s’imposent à moi d’elles mêmes que ce soit quand je conduis ou quand je suis sous la douche (rires). La seule différence c’est peut-être pour les compositions “metal”, cela demande plus de travail au niveau orchestration.

Peux-tu me parler de l’artwork de l’album ? Il est assez surprenant, on dirait une oeuvre de scrapbooking?

Oui en effet, je voulais mettre en avant l’idée des morceaux de vie et d’aventures que l’on m’a raconté. C’est ma sœur Diana qui l’a réalisé, c’est une grande artiste et elle sait ressentir ma musique et mes chansons comme personne, je suis très fière qu’elle ait pu faire ça pour moi.

Tu fais maintenant partie intégrante de MaYan, mais as-tu d’autres projets dans le metal ? Aimerais-tu par exemple avoir de nouveau un groupe à toi?

Je ne sais pas si j’aimerai avoir un groupe à moi, et j’aime beaucoup ma carrière solo tout comme j’aime beaucoup le metal. Malheureusement, on ne peut pas tout faire! Actuellement, je travaille sur un nouveau projet, je ne peux pas vraiment en dire plus pour le moment mais ce sera quelque chose d’assez Heavy!

Tu as commencé ta carrière de chanteuse metal en 2004 avec AYREON, est-ce que tu as vu une évolution dans le monde du metal entre cette époque et maintenant?

Oui bien sûr! Beaucoup de choses ont changé. Il y a de plus en plus de groupes bien sûr, il est plus facile de se faire connaître grâce aux réseaux sociaux par exemple qui ont rendu le monde bien plus petit. Et même au niveau de la musique en elle même, elle devient de plus en plus complexe, de nouveaux genres voient le jour. C’est fantastique!

Quand tu regardes en arrière sur ces 15 ans de carrière, est-ce qu’il y a des choses que tu aimerais changer ? Des choix que tu ne referais pas ? Peut-être que tu as des regrets?

Je ne crois pas que je changerai quoi que ce soit. Je suis très contente du chemin que j’ai parcouru. Alors bien sûr, on fait toujours des erreurs, j’en ai fait aussi mais je ne pense pas que ce soit à prendre avec regret. Je pense que ce sont les erreurs qui nous font avancer, c’est ça qui fait de nous ce que nous sommes, ce n’est pas très original mais c’est vraiment ce que je pense.

J’ai regardé sur ton site mais je ne vois que des dates avec MaYan et AYREON, est-ce qu’il faut comprendre que tu ne vas pas emmener ce nouvel album sur une tournée solo?

J’aimerai vraiment tourner avec cet album. D’ailleurs, je vais faire 2 dates aux Pays Bas la semaine prochaine. Je rêve bien sûr de tourner en Europe et notamment de revenir en France, c’est un projet mais il n’y a pour l’instant rien de concret.

Marcela, merci beaucoup pour cet entretien, bonne journée!

Merci à vous!

 

Suivre Marcela: Site Officiel / Sa page Facebook 

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *