[Interview] Georg, Serenity

Quelques heures avant de monter sur la scène parisienne de l’Alhambra et donc d’entamer sa tournée entouré de Cellar Darling et Delain, j’ai eu l’occasion de poser quelques questions à Georg, leader et chanteur du groupe autrichien Serenity.

Bonjour Georg, tout d’abord merci de nous accorder quelques minutes avant de monter sur scène, à cet instant, comment te sens-tu?

Je suis un peu stressé, c’est le premier jour de la tournée et c’est toujours un peu chaotique, comme tu peux t’en douter, tout n’est pas tout à fait prêt (rires). Mais d’une manière générale je me sens plutôt bien, la date de ce soir est sold out et je suis sûr qu’il y aura une super ambiance dans la salle. Notre nouvel album sort demain et c’est toujours sympa d’être sur la route à la sortie de l’album, nous allons d’ailleurs jouer 2 nouveaux morceaux ce soir.

Seulement 2 ?

Oui, mais tu sais en tant que première partie ça n’a pas vraiment de sens d’en jouer plus, les gens ne l’ont pas encore écouté

A propos de cette sortie à venir, comment te sens-tu ?

Je ne suis plus stressé à ce stade, tout est réglé avec Napalm Records depuis plus de 3 mois maintenant alors ce n’est plus le moment d’être stressé. Mais le côté organisation de la tournée me stresse un peu plus, par exemple hier on a du partir de chez nous pour l’Allemagne  où on est arrivés à 5 heures du matin pour récupérer le tour bus, puis on s’est mis en route pour Paris et la première nuit en tour bus est toujours compliquée. On a du dormir quelque chose comme 5 heures. Mais à partir de ce soir ça ira mieux car mon corps se sera un peu habitué.(rires)

A ce propos, je tiens à te remercier car c’est la première fois que je monte dans un tour bus et c’est très sympa !

Ah vraiment ? Et bien, maintenant tu peux voir à quoi ça ressemble, on vit ici à 12 personnes, il y a un espace couchage et un espace de vie.

Merci, maintenant revenons à l’album, son nom est “Lionheart” et c’est une référence au moyen âge bien sûr, comment t’es venue cette inspiration?

Ça me vient bien sûr de mon activité principale, je suis historien et archéologue, je donne des cours à l’université alors tout comme j’avais orienté le précédent, “Codex Atlanticus” sur De Vinci, il me semblait assez logique de choisir un autre sujet historique. Et cette idée m’est venue alors que l’on tournait en Israël, nous avons fait une date à Tel-Aviv et le lien s’est fait de lui-même: Terre Sainte / Croisade / Lionheart. Pour moi c’était une vraie source d’inspiration car je voulais vraiment raconter l’histoire aux gens en marge du mythe de Robin des Bois, tout le monde connecte les 2 histoires alors que les 2 personnages n’ont aucun lien (si tant est que Robin des Bois ait existé!).

Peux-tu m’en dire plus sur l’artwork de l’album, qui l’a réalisé ?

C’est la même personne que celui de “Codex Atlanticus”, Gyula Havancsák. Je lui ai juste envoyé le sujet de l’album et je lui ai dit que je voulais Lionheart (Richard Coeur de Lion) sur un cheval, il m’a tout de suite dit ok et qu’il avait déjà une idée en tête, puis il m’a envoyé une première maquette. Je voulais mettre en avant le squelette que l’on peut voir sur la pochette, tu ne l’as peut être pas vu mais il y a un squelette au premier plan qui porte la tiare pontificale, cela représente l’Eglise qui mène les soldats à la croisade et à leur mort car beaucoup d’entre eux ne reviendront jamais de la Terre Sainte.

Dans les 2 derniers albums il n’y a plus ou presque plus de chant féminin, pourquoi ce changement ?

C’était assez compliqué d’avoir un membre féminin à temps plein dans le groupe, c’est plus facile avec des guests. Comme on peut le constater avec Xandria entre autres groupes (et il y en a tellement). Les mecs passent toujours pour les méchants mais tout n’est pas tout blanc ou tout noir. Avec Clémy (Clémentine Delauney) nous sommes restés amis mais c’était mieux de se séparer avant que quelque chose de semblable ne se passe au sein de Serenity. Elle est encore montée avec nous au Masters of Rock, nous sommes toujours très proche mais quand on s’est rendus compte que ça ne fonctionnait pas on en a discuté et on s’est dit que le mieux était de se séparer.

Codex Atlanticus est sorti début 2016, aujourd’hui en 2017, Lionheart, peut on espérer une autre sortie pour 2018 ?

Oui! Mais ce ne sera pas un album, on travaille sur plusieurs choses, peut être notre premier DVD live et un autre EP avec 3 ou 4 nouveaux morceaux, des B-sides ou des bonus japonais, je ne sais pas encore exactement.

Vous êtes souvent comparés avec Kamelot, qu’en pensez-vous ?

Pour moi, ça me convient très bien car Kamelot a longtemps été mon groupe préféré, particulièrement avec Roy. En 2007, lors de notre première tournée nous avons joué avec eux et c’était très cool! Mais ce n’est pas le seul groupe avec lequel nous sommes comparés, par exemple on me dit souvent que ma voix ressemble à celle de Toni de Sonata Arctica, mon bassiste est souvent comparé avec Tobias Sammet (Edguy, Avantasia) alors non, ce n’est pas Tobi, c’est notre bassiste (rires) mais ces comparaisons me vont très bien. Tu sais, je pense que le gens adorent trouver des comparaisons. Mais tant que l’on est comparés avec Sonata Arctica, Angra, Edguy ou encore Kamelot, ça me va, c’est quand on commencera à nous comparer avec Green Day que je vais m’inquiéter! (rires)

Quels sont les autres groupes qui t’ont inspiré ?

(Il me montre son T-shirt d’un concert de Queen & Adam Lambert)

Queen bien sûr, et d’ailleurs que penses-tu de Adam Lambert qui chante avec Queen, comment c’était ?

C’était pas mal, pour moi l’essentiel est que Brian et Roger soient toujours dans le groupe, Roger chante même certains morceaux seuls comme par exemple “Radio Gaga”. C’était sympa de voir les membres originels sur scène même s’il faut garder en tête qu’il n’y aura pas d’autre Freddy. Adam Lambert joue très bien le jeu cependant. Pour moi, le parait substitut de Freddy aurait été George Michael mais ce n’est plus possible non plus (rires).

Alors on disait, Queen, Kamelot, quoi d’autre ?

J’adore écouter les vieux morceaux d’Angra, le rock des années 80 comme Heat, Toto, Europe.

Je n’ai plus de questions, je te laisse un peu de temps pour te reposer avant de monter sur scène, merci encore !

Merci à toi mais maintenant ce sera changement de tenue et sound check !

Share This:

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. [Report] Cellar Darling + Serenity + Delain @ L’Alhambra, Paris le 26/10/2017 | Lords Of Chaos Webzine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*