[Interview] COLD CELL

Thorsten GRIMBERGEN
Thorsten GRIMBERGEN

Les derniers articles par Thorsten GRIMBERGEN (tout voir)

Aujourd’hui, je vous propose l’interview d’un autre groupe de ma région : Cold Cell.

12779261_1159116394128456_1694478938442377595_o

Pouvez-vous présenter le groupe ? Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Cold Cell est un groupe de Groove Thrash/Doom Metal français originaire de la région de Bapaume (62).

Ses membres sont:
-Laurent BERTHE (Chant)
-Alban JOURNEE (Basse)
-Mick KERRIOU (Batterie)
-Max LABRE (Guitare)
-Alex LETAILLE (Guitare)

Alexandre, Laurent et Mickaël sont des amis de longue date et avaient déjà joué ensemble dans un projet sans suite à la période du lycée.
Ils ont fait il y a quelques années la connaissance d’Alban qu’ils ont initié à la basse.

De là est né Cold Cell, avec deux autres copains guitaristes (3 guitares dans la 1ère formation) qui ont assez vite dû quitter le groupe.

Jusqu’en 2011, Cold Cell n’était qu’un projet annexe qui regroupait des personnes proches ayant la même passion, le Metal.
Le groupe jouait principalement des reprises, même si 3 compos avaient vu le jour.

Cold Cell a pris sa forme définitive début 2012 avec l’intégration de son 2nd guitariste, Maxime, qu’Alban connaissait.

Avec ce line-up, Cold Cell est devenu bien plus sérieux. Le groupe a donné une trentaine de concerts principalement dans les cafés-concerts de la région mais aussi dans quelques festivals associatifs avec des groupes comme MAHESTRYA , BEYOND THE HATRED , UNDERCRY , NUBRIA , TANKRUST , BLOWDOWN , SADRAEN et bien d’autres.

Quelles sont vos influences ?

Bien qu’à ses débuts, le groupe était musicalement plus proche d’un Heavy/Thrash Metal traditionnel, c’est au fil du temps que sa musique reflète la diversité des goûts musicaux de ses membres (Doom / Death / Black / Thrash / Groove / Heavy … ) et fait partir le groupe dans de nouvelles directions à chaque étape de composition.

Les membres du groupe ont en commun une passion pour la musique Metal, bien qu’ils aient des différences sur leur approche de cette musique. Le socle commun est constitué de groupes tels que Metallica, Slayer, Pantera, Machine Head (le Thrash 80’s/90’s). Laurent, le chanteur, reste assez influencé par l’aspect rageur de ce style et des scènes core. Les autres membres sont influencés par des écoles très diverses, qui vont des pionniers du Heavy Metal (Judas Priest, Iron Maiden) au Death/Black en passant par la scène Doom/goth (Anathema, Paradise Lost, My Dying Bride, Agalloch…).

Pouvez-vous citer vos albums préférés ?

Albums préférés :
AC/DC “Back in Black”
Iron Maiden “Seventh Son of a Seventh Son”
Metallica “…And Justice for All”
Pantera “Vulgar Display of Power”
Slayer “Seasons in the Abyss”
Paradise Lost “One Second”
Machine Head “The Blackening”
Agalloch “Ashes against the grain”
Death “Symbolic”
Black Sabbath “Paranoïd”
Sepultura “Chaos A.D.”
Children of Bodom “Follow the Reaper”

Comment procédez-vous pour la composition des morceaux ?

Le thème principalement évoqué par le groupe est la face cachée, la folie, que l’être humain possède en lui. Cette sensation de ne jamais être soi même (émotions contenues, double personnalité, apparence qui prime sur l’intellect, contradiction entre acte et parole, etc… ), nous composons autour de ce thème.

Le reste dépend beaucoup de la personne qui compose. Alex préfère partir d’un thème ou d’une émotion et développer des riffs qui vont amener l’auditeur à ressentir la dite émotion. Une fois ces quelques riffs développés, ils sont présentés au groupe qui s’attèle à développer une structure.
Les structures et les plans des chansons sont toujours développés avec l’ensemble du groupe en répète même si c’est plus particulièrement Mick qui est le plus impliqué pour cette tâche.

Le groupe arrive à un stade où tout le monde compose. Les 3 prochains titres, que nous travaillons actuellement, ont chacun été proposé par 3 membres différents (Alex, Alban et Max). Ce qui accélère la vitesse à laquelle nous composons, mais ceci est très nouveau, auparavant c’était très souvent Alex qui apportait les idées même si Alban y a souvent intégré ses parties ou riffs.

Quand au chant, c’est Laurent qui s’y colle en se réunissant avec les membres qui ont apporté les idées et les riffs et à partir de là, il développe un texte que nous adaptons ensemble.

Ce qu’il faut retenir, c’est que toutes les chansons de Cold Cell ont toujours été développées avec la participation de tous les membres, aucun titre n’a été composé par une personne unique.

12063725_828976453868130_7387604079172036328_n

Vous avez pris l’initiative d’organiser le “Cold Fest”, un mini festival réunissant 6 groupes le 28 Novembre dernier à Boiry-Becquerelle. Comment s’est passé cet événement ? Pensez-vous renouveler cette expérience ?

Ce qu’il faut savoir avant d’aborder le “Cold Fest” c’est que Cold Cell n’est pas qu’un groupe, c’est aussi une association à but non lucratif qui a pour but d’apporter son aide à la scène locale, notamment avec son Festival le “Cold Fest” mais Cold Cell espère développer d’autres moyens pour cela, nous travaillons dessus.

En ce qui concerne le Cold Fest, comme dit plus haut, son objectif est d’aider la scène locale. Pour la 1ère édition c’était les groupes : Undercry, Mahestrya, Beyond the Hatred, Cold Cell, Blowdown et NUBRIA qui ont été invités. Ce sont tous des groupes locaux de la région Hauts de France mais ce sont aussi les groupes qui ont permis à Cold Cell de sortir de la clandestinité, c’était un peu le moyen de les remercier.

Nous n’avions pas énormément de moyens et l’entourage du groupe les a beaucoup aidé surtout pour le matériel. De ce fait, les objectifs n’ont pas été élevés très haut, mais cela a permis de faire un fest sans prétention, dans la convivialité, à l’esprit Métal et avec une entrée à 3€ pour 6 groupes.

Les objectifs ont été atteints et une nouvelle édition verra le jour cette année, le lieu et la date n’ont pas encore été définis, les groupes qui y participeront non plus, tous cela est en cours d’organisation, à suivre… 😉

Quels sont vos projets cette année ?

En premier lieu, jouer en live, que ce soit dans les cafés-concerts ou dans les festivals.
Notre prochain concert se passera au Midland de Lille avec la venue exceptionnelle d’un groupe anglais “De Profundis” et le groupe parisien “Nemost”, une date importante pour nous car nous allons conclure la soirée et passer après ces 2 groupes assez impressionnants.
Nous sommes aussi en phase de mixage d’un 1er EP qui devrait voir le jour d’ici la fin d’année.

Quelles sont vos prochaines dates ?

– 03/06/16 Au Midland (Lille) avec NEMOST et De Profundis
– 19/06/16 Au Scoop (Bapaume) pour la fête de la musique
– 21/06/16 Fête de la musique (ARRAS) avec Sadraen, Nubria, Undercry
– 16/07/16 Au Liverpool (Valenciennes) avec Pitkan Matkan et Black Knight
– 03/09/16 Au Sous Bock (Solesmes)
– 22/10/16 Au Monkey Factory (Maubeuge)

Facebook
Youtube

Mail:

alexandre_letaille@hotmail.com

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*