[Chronique] WARBRINGER – Weapons Of Tomorrow

Rating:

Trois ans après un très bon « Woe to the Vanquised », les Californiens de WARBRINGER sont de retour avec leur sixième album « Weapons of Tomorrow » qui sort chez Napalm Records le label Autrichien!!

WARBRINGER s’est formé en 2004 près de Los Angeles, il se compose de John KEVILL au chant, Adam CARROLL et Chase BECKER aux guitares, Chase BRYANT à la basse et Carlos CRUZ à la batterie. L’album a été enregistré avec Mike PLOTNIKOFF qui était déjà sur l’album précédent et mixé par Zack OHREN, connu pour avoir travaillé avec ALL SHALL PERISH ou MACHINE HEAD!!! La pochette est signée Andreas MARSCHALL qui a travaillé pour IN FLAMES ou KREATOR!!!

Avec « Weapons of TOMORROW », WARBRINGER nous propose presque une heure d’un Thrash Metal de qualité qui ne renie pas des influences extérieures au genre, j’y reviendrais…la production de Mike PLOTNIKOFF est très bonne avec une basse bien mixée, ce qui est toujours bon à souligner. Les titres naviguent entre 3.21 minutes et 7.12 minutes pour le plus long, l’excellent « Hearts of Darkness »!!!

On retrouve deux titres déjà connus. Les précédents singles « Firepower Kills », qui ouvre l’album et « Power Unsurpassed », mais un peu remaniés et surtout remixés!!! « The Black Hand Reaches Out » rappelle un peu « Remain Violent » de l’album précédent, mais en mieux selon moi. Adam CARROLL et Chase BECKER nous offrent des leads de qualité tandis que Carlos CRUZ et le nouveau venu Chase BRYANT constituent une section rythmique en béton, Chase BRYANT saura se mettre en valeur sur plusieurs titres!! Quand à John KEVILL, il nous livre une excellente prestation, notamment en voix narrée sur « Glorious End » le dernier titre de l’album.

Sur cet album, plusieurs titres sortent du lot: tout d’abord « Defiance of Fate » qui commence comme une ballade qu’aurait pû faire le METALLICA des 80’s avec ses parties en son clair, mais John KEVILL ne change pas de registre vocal, utilisant sa voix habituelle, ce titre est vraiment bien écrit et prouve que le groupe sait faire autre chose de du pilonnage classique!!! Vient ensuite « Hearts of Darkness » avec un début à la basse avant que les guitares ne rejoignent celle ci et que des blast beats fassent leur apparition!!! Nous ne sommes pas si éloignés du Black Metal, même si John n’a pas la voix caractéristique d’un MAYHEM ou EMPEROR. Ce titre est plutôt progressif dans sa structure mais mémorisable malgré tout!! Enfin le dernier titre « Glorious End » tire également son épingle du jeu, avec un John KEVILL qui sort un peu de sa zone de confort avec ces parties de chant narrés, mais il n’oublie pas son registre agressif pour autant!!! Ce titre est également très bon.

WARBRINGER confirme sa bonne place sur la scène Thrash Metal avec ce très bon album qui pour moi est, pour le moment, la meilleure sortie Thrash de cette année 2020!!!!!

Facebook

Bandcamp

 

Site Web

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *