[Chronique] Visions of Atlantis – A Symphonic Journey to Remember

A Symphonic Journey to Remember – 2020

Visions of Atlantis est loin d’être à ses débuts. Depuis 20 ans et moult changement d’équipage, le navire semble avoir retrouvé une formation stable et regagner l’engouement du public.
Depuis l’arrivée de Clémentine Delauney, un nouveau souffle a été apporté à ce groupe. Un Ep, deux albums studios et même un album live plus tard, Visions of Atlantis s’offre le luxe de collaborer avec le Bohemian Symphony Orchestra lors du Bang Your Head Festival en juillet 2019 et de l’immortaliser sur un support Live, sorti ce vendredi 30 octobre via Napalm Records.

Ce live d’un tout petit peu plus d’une heure, est une transition entre la tournée The Deep and The Dark, et la sortie du dernier album, Wanderers, qui a d’ailleurs été pas mal acclamé par la presse. N’y voyez donc pas un DVD Live mettant très en avant ce dernier disque. Avec une Setlist de 17 titres, on voyage dans l’univers de Visions of Atlantis, avec des vieux titres (Lost, New Dawn, Sevens Seas, Passion Dead End, et Memento) qui représentent tous une période du groupe, avec ses différents Line Up, et plus d’une dizaine de nouveaux titres extraits de The Deep and The Dark et de Wanderers.
Les titres de Wanderers apporte une fraicheur au Set. Visions of Atlantis ayant déjà sorti un CD Live de la Tournée The Deep and the Dark (NDRL quelques mois avant le tournage de ce DVD, en Février 2019), il aurait été assez redondant de présenter le même Set. D’autant que ce dernier album est plus abouti. Certains des titres de Wanderers étant joués pour la première fois, on sent parfois la fraicheur des première fois.
Point négatif pour moi, bien qu’ayant 17 titres, le live d’une heure et quart est un peu court. On aurait aimé que cela atteigne les une heure et demi. 3 Ballades/mid-tempo, c’est de fait un peu beaucoup. J’aime beaucoup The Last Home, mais ayant été proposé sur le précédent support Live, nous aurions pu en faire l’impasse, Wanderers et Nothing Last Forever étant plus pertinent selon moi. Enfin, étant un très grand fan de Lost (et de Cast Away en général), je suis déçu encore une fois de Lost, que je n’avais déjà pas apprécié sur le précédent CD Live. Cela ne fonctionne pas.

Coté arrangement Symphonique, le travail met très en valeur les anciens titres, et accompagne parfaitement les nouveaux. C’est très appréciable.
Michele Guaitoli et Clémentine Delauney, sont en symbiose et leur complicité se remarque directement. Visuellement, c’est très appréciable, on passe un très bon moment en compagnie du groupe.

Ce DVD Live est un tournant dans la carrière du groupe, d’autant qu’il arrive au moment où les groupes ne peuvent jouer. C’est un très beau cadeau pour les fans, et pour ceux qui souhaiteraient découvrir ce groupe. Encore une fois Visions of Atlantis propose un du contenu de qualité et apporte une fois de plus sa pierre à l’édifice du Metal Symphonique.

Retrouvez L’interview de Clémentine Delauney juste ici.

Facebook / Youtube / Soundcloud

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *