[Chronique] The Dark Element – Songs the Night Sings

The Dark Element
Songs the Night Sings – 2019

The Dark Element revient en cette fin d’année 2019 avec un second album. On y retrouve toujours des compositions de Jani Liimatainen (Ex-Sonata Artica) et Anette Olzon (Ex-Nightwish) sur les parties vocales.
Ce qui devait être un projet d’un seul album, s’est donc réitéré pour le plus grand bonheur des fans qui avaient plébiscité une suite à l’album sorti en 2018.

Ce nouvel effort est selon moi un peu plus intéressant que le premier, que j’avais trouvé plaisant à écouter mais sans forcément plus accrocher que cela. Les ballades étaient d’ailleurs d’un ennui…
Cependant je n’ai pas eu ce coup de cœur. Les compositions sont toujours entrainantes, la voix d’Anette Olzon est toujours remarquable parmi les autres. Mais il manque personnellement quelque chose.

Les deux titres d’ouverture Not Your Monster et Songs the Night Sings, sont pour moi sans relief. Les refrains en sont même parfois agaçants de par leur mélodie.
Les deux suivantes, When It All Comes Down et Silence Between the Words m’ont donné un regain d’intérêt pour cet album. Peut-être plus Mid-Tempo que les deux premières, mais elles véhiculent selon moi plus de choses, que les deux premières dont on pourrait croire qu’elles sont là pour dire d’avoir des titres Heavy.

L’acalmie sera de courte durée. Pills on my Pillow rejoint les deux premiers titres. Le refrain en est très décevant, alors que les couplets avaient un minimum d’intérêt.
To Wathever End, première balade de l’album ne relèvera pas le niveau. Comme ses cousines du premier album, celle-ci est banale. Je ne sais si c’est Jani qui ne sait composer de bonnes balades, qui véhiculent quelques choses, ou si c’est Anette qui n’arrive pas à y faire passer de l’émotion.
The Pallbearer Walks Alone, titre préféré d’Anette sur cet album est intéressante. Mais je trouve le texte rébarbatif sur les couplets.

Get out of my Head est un guilty pleasure. Je n’y trouve pas de grande qualité, mais je l’apprécie tout de même. Le petit côté pop donné par Jani à ces compositions sur les deux albums fonctionne plutôt bien ici.
If I Had a Heart et You will Learn seront pour moi de bonnes surprises en cette fin d’album. Assez Mid-Tempo également.
I have to go, clôture cet album sur des ambiances Jazzy qui rappelleront très rapidement Slow, Love, Slow de Nightwish. Malheureusement, ce titre n’arrive pas à la cheville de celui composé par Holopainen. Sans pour autant être désintéressant.

Pour conclure, cette deuxième tentative n’est pas pour moi l’album de 2019. Les compositions sont sympas mais rien d’extra. Le coté Pop du projet n’est pas aussi bien utilisé que chez d’autres groupes et cela sonne très vite lassant. Je suis d’ailleurs très vite passé à autre chose après la sortie de cet album qui ne figurera pas parmi les incontournables. Il n’en reste pas moins sympathique à découvrir et sera de très bonne facture en fond sonore pendant une activité.

Top 3 : When It All Comes Down, Get out of My Head, You Will Learn

Facebook / Youtube / Deezer

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *