[Chronique] STINKY – « Of Lost Things »

Rating:

Pour cette chronique, on va parler Hardcore ou HxC pour raccourcir, avec le groupe français STINKY originaire de …Clisson, ville bien connue des amateurs de musiques extrêmes!!! STINKY s’est formé en 2010 et se compose de Claire au chant, Titouan et Sébastien aux guitares, Redwan à la basse et Paul à la batterie! Le groupe a déjà deux albums à son actif « Against Wind And Tide » de 2015 et « From Dead-End Street » en 2017.

Personnellement, j’ai découvert le groupe lors de l’Xtreme Fest 2017 où ils ont effectué deux prestations: l’une sur la scène extérieure et l’autre au camping du Fest dans une cage, oui vous avez bien lu!! Ces prestations étaient bien énergiques et leur musique également, du coup quand j’ai eu l’opportunité de chroniquer ce nouvel album « Of Lost Things », je n’ai pas hésité!!!!

Comme sur ses précédents albums, STINKY nous propose un concentré de brutalité et de passages mélodiques à la guitare, mais aussi quelques innovations (j’y reviendrai) et va à l’essentiel avec onze titres pour environ 30 minutes. Si on parle ici de Hardcore, ne vous attendez pas à un style moderne genre Beatdown HxC comme NASTY ou DESOLATED, ni à du New York Hard Core. Ici, STINKY pratique un Hardcore aux riffs agressifs, certes, mais aussi doté de mélodies dans le style de COMEBACK KID pour situer. Claire fait un sacré boulot au chant, tandis que le reste du groupe répond souvent en mode « gang vocals », ce qui est typique du Hardcore!!! Quelques titres sortent du lot, comme « Distance » avec son refrain scandé et « Strangers With  Familiar Faces » et son tempo plutôt lourd sur lequel Claire utilise un chant clair (Nota : ‘tain le jeu de mots!) sur le refrain!!!

Niveau innovations, on retrouve de la guitare acoustique à la fin de « Nosedive » et du piano sur « Spring Letter »! le dernier titre, quant à lui, est une version unplugged de « Rough Diamond » de l’album précédent avec deux invités: Eddy KAISER au chant et à la guitare et Justine LOISEAU au violon, ce qui donne une fin d’album plus calme.

Avec « Of Lost Things », STINKY prouve que le Hardcore à tendance Old School a encore sa place et confirme son statut d’espoir de cette scène Hardcore!

 

https://stinkyhc.bandcamp.com

https://www.facebook.com/Stinkyhc/

 

 

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *