[Chronique] SATYRICON – Live At The Opera

Rating:

satyricon

Note : 8,5/10

Site officiel
Facebook

« Deux » !!!

Non ce n’est pas la note que je vais attribuer à cet album. « Deux » c’est le chiffre clé ! Telles les cornes arborant fièrement le logo du groupe, la dualité est forte au sein de SATYRICON. D’une part on trouve les deux musiciens Satyr et Frost, au cœur de la scène Black Metal norvégienne et internationale depuis le début des années ’90. D’autre part le style musical qui les définit est lui aussi double : la période Medieval Black Metal de leurs débuts puis celle ou les sonorités Heavy et les rythmiques plus Doom ont fait leur apparition. Perso je trouve que ces deux périodes leurs conviennent parfaitement mais n’en déplaise à certains c’est essentiellement sur la 2nde moitié de la discographie du combo qu’est focalisé ce live avec comme seules rescapées l’inévitable « Mother North » (Nemesis Divina de 1996) et peut-être « Repined Bastard Nation » (Volcano de 2002). Le reste fera la part belle aux compositions les plus récentes. Et enfin « deux » : c’est le nombre de secondes qui vous seront nécessaires afin de succomber au charme dévastateur de ce Live époustouflant.

La setlist parle d’elle-même avec les hits qui ont fait le succès du groupe ces dernières années. La prestation ayant eu lieu lors de la tournée promo du dernier opus (Satyricon de 2013) il est tout naturel que celui-ci soit bien représenté. Concrètement les compositions ont été remaniées au niveau des arrangements pour les besoins de l’exercice mais ces quelques changements passent inaperçus et on se délecte de ces titres live comme on se délecte des titres sur les albums du groupe. Les chœurs de l’Opéra norvégien apportent juste ce qu’il faut aux compositions ; comme si ils avaient été intégrés lors du processus de création. Ils font office d’incantations ou d’ambiance et apportent un côté encore plus fort et inquiétant aux compositions sans prendre le dessus sur les parties chantées de Satyr. L’ensemble est très cohérent et bien exécuté et ne dénature en rien le son si atypique du groupe. Vous aurez également noté la présence de « Phoenix » au cœur du spectacle où, une fois n’est pas coutume, le frontman du combo s’efface pour laisser la place à Sivert Høyem, chanteur norvégien de Rock à la voix d’une justesse et d’une profondeur déroutante.

Dans ses différentes interviews accordées à la presse, Satyr ne le cache pas : l’attention a d’abord été focalisée sur la partie audio et on se rend tout de suite compte que le son cristallin est parfaitement maitrisé. Tout a été étudié au millimètre pour que rien ne dépasse même si on pourra parfois reprocher le manque de réaction du public. S’il se fait entendre entre les morceaux on a du mal à apprécier ses réactions au sein même d’un morceau et quand Satyr harangue la foule cela retombe plutôt à plat. Dommage pour un album Live… En jetant un coup d’œil aux images du DVD il faut reconnaitre que la partie vidéo n’est pas du tout en reste. Pour avoir vu SATYRICON en live en avril dernier le show semble similaire et l’énergie et la puissance dégagée également. Le décor noir est très épuré et les lumières mettent correctement en valeur les protagonistes. Les plans durent suffisamment longtemps pour apprécier tour à tour les performances de Satyr, Frost et des choristes. Seuls les musiciens de session ont été quelque peu oubliés… Mais la qualité globale du produit proposé par SATYRICON (Bluray/DVD + 2CD) ne souffre en aucun cas de ces quelques écueils et je vous recommande chaudement de vous procurer cet album. En tout cas pour moi : c’est fait !

Tracklist :

  1. Voice of Shadows
  2. Now Diabolical
  3. Repined Bastard Nation
  4. Our World it Rumbles Tonight
  5. Nocturnal Flare
  6. Die By My Hand
  7. Tro Og Kraft
  8. Phoenix
  9. Den Siste
  10. The Infinity of Time and Space
  11. To the Mountains
  12. The Pentagram Burns
  13. Mother North
  14. K.I.N.G.

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*