[Chronique] RHAPSODY OF FIRE – Legendary Years

Rating:

Lors du départ de Luca Turilli, on pouvait se rassurer en se disant qu’il restait toujours Staropolli pour prendre le relais de la composition et la voix inégalable de Fabio Lione pour continuer à perpétuer l’âme du groupe. Seulement, les nouveaux albums du groupe se sont révélés décevants, il n’y avait donc plus que le chanteur pour sauver le groupe. Une fois ce membre essentiel parti, que reste t-il de la formation italienne ?

Devra t-on appeler cette nouvelle mouture « Staropolli’s Rhapsody », ce serait donc un groupe tribute de Rhapsody, ou Rhapsody of Fire. En effet, par facilité économique ou pour faire mieux passer la pilule auprès des fans, le groupe sort un best-of réenregistré au son du nouveau chanteur, Giacomo voli. Grossière erreur, en faisant cela, il nous est d’autant plus facile de remarquer le gouffre entre l’ancien et le nouveau chanteur. Le membre fraîchement arrivé s’en sort certes avec les honneurs et une voix remarquable mais qui ne sort pas de l’ordinaire des voix power. Il est un peu comme un coureur qui gagne le tour de France après le départ de Lance Amstrong ou le premier qui gagnera Roland Garros après la retraite de Nadal, il est bon mais on le voit juste parce que le meilleur est parti.

Je ne vais pas chroniquer les pistes en elle-même, c’est un best-of, tout comme je ne chroniquerais pas la 7e compagnie, lorsqu’il passera pour la 99e fois.

Pour continuer dans le manque le plus total de respect de la part du groupe : en plus d’un album tribute d’une époque révolue, on a le droit à des suppressions de concert pour cause de départ de Fabio Lione, pour nous annoncer deux mois plus tard une tourné de reformation, comme quoi, quand on trouve une bonne vache à lait, on la traie jusqu’au bout. Je demande donc de rebaptiser le groupe « Rhapsody of Fist » parce qu’on nous le met bien profond sans se couper les ongles et sans retirer les bagues.

Je souhaite cependant bonne chance à Giacomo Voli et qu’il s’approprie les futures compositions du groupe comme Fabio Lione a su le faire.

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*