[Chronique] PANIKK – Discarded Existence

image description
Rating:

En festival, on découvre parfois des groupes intéressants…ce fût mon cas au Metaldays 2015 en Slovénie avec le groupe PANIKK !!!

Ce groupe originaire de Ljubljana, la capitale Slovène s’est formé en 2008 et sa discographie comporte deux albums: ” Unbearable  Conditions” en 2013, un Ep: ” Pass the Time” en 2015 et donc  ” Discarded Existence” en 2017 sorti chez Xtreem Music le label Espagnol de Dave  ROTTEN ( AVULSED, CHRIST DENIED, HOLYCIDE,…).

Le groupe se compose de  Gasper FLERE ( chant/ guitare), Jaka CRESNAR ( guitare), Rok VRCKOVNIK ( basse) et Crt VALENTIC ( batterie).

La pochette de l’album n’est pas sans rappeler celle d’un certain groupe Américain de la Bay Area commençant par ” Vio-“,  choix délibéré ?

 La production est assez moderne sans abuser des “triggers” et autres artifices sans avoir un son totalement différent des autres groupes…. ” Discarded Existence” comporte neuf titres dont une Outro et nous délivre un Thrash Metal assez proche de la scène de San Francisco… d’ailleurs, le premier riff de ” Instigator of War” n’est pas sans rappeler EXODUS!!!

Les musiciens sont d’un très bon niveau technique, même s’ils  n’inventent rien….à ce sujet, je voudrais clarifier un truc: si vous voulez de l’originalité, arrêtez le Thrash, ce n’est pas spécialement le propos, le but est de prendre une bonne dose de décibels et de ” Tupa tupa” sans prise de tête…

Bref, la voix de Gasper FLERE  ressemble un peu à Russ ANDERSON de FORBBIDEN( Que deviens- t’il celui là?) sans les cris aigus. Les titres comprennent beaucoup de changements de tempos et les solos sont toujours bien placés et exécutés. PANIKK n’hésite pas à rajouter des riffs un peu plus Death ainsi que des blasts par ci par là pour éviter la linéarité.

Quelques points négatifs cependant,  difficile de trouver un titre qui sorte du lot…la voix est un peu monocorde, je chipote un peu probablement…

Pour conclure, je dirais que ” Discarded Existence” est un album agréable à écouter et prouve que le Thrash Metal est bel et bien International sans renier le ” Big Four” ou autres pointures du genre, PANIKK entretien la flamme !!!!

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*