[Chronique] LEXA PAS TOUT SEUL – Thérapie de groupe

Cyanide
Cyanide

Les derniers articles par Cyanide (tout voir)

Nombreux sont les groupes qui prétendent ne pas vouloir rentrer dans une case, pour celui-ci c’est plus évident que d’autres.

Lexa pas Tout Seul, alias Lexa Hippunk  ou l’inverse est un groupe originaire de Sens qui revendique un « Punk Rock festif ». N’allez pas vous tromper on a dit festif, pas forcément grand public. Accordons que si le groupe ne fait de mal dans ses propos, le vocabulaire de vos enfants risque de faire un bon en avant remarquable.

L’album est introduit sur du gros riff lourd clairement metal dans l’âme, quelque part vers du Soulfly croisé à du Motorhead ( j’avoue ça me surprend d’écrire ça) mais  ce n’est pas pour autant très  représentatif. Dans les  quatorze titres qui composent cet album on trouve à boire et à manger et même à baiser.

En effet certains titres sonnent reggae dans le refrain comme « Chinchilla », d’autres comme « Urbex » donnent volontiers dans le rock français à l’ancienne. « La chanson des… » ne peut m’empêcher de penser à une attaque des blobs très vitaminée qui réjouira de fait tout fan de Ludwig Von 88, les garçons bouchers n’étant pas forcément toujours loin non plus.

On passera par tous les sons et tous les styles qui composent la culture  rock française du pavé dans cet album, peut-être un petit peu trop même un choix plus compact sur la tracklist n’aurait pas forcément nuit à l’ensemble .

Cette approche protéiforme rend le titre de cet album des plus légitimes puisque l’on ressent bien que le groupe exprime ce qu’il a envie de la manière qu’il veut. Les textes peuvent ainsi être aussi rustiques que peaufinés et il en va de même pour la composition musicale.

La plus grosse question que je me suis posée sur cet album, réside surtout la prestation live qui peut en découler. De ce coté là je peux  vous rassurer après avoir jugé sur pièce, si on ressent bien le coté DIY sur l’album la prestation scénique est absolument là. Il faut envisager ce groupe comme Le Bal Des Enragés par exemple.

 Bon, le mieux c’est de vous en coller un bout pour que vous jugiez sur pièce, si vous en voulez plus, allez sur bandcamp:

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*