[Chronique] LELAHELL – Alif

Rating:

-Lorsque l’on parle de Death Metal, les pays qui viennent à l’esprit sont les Etats-Unis ( notamment la Floride, mais pas seulement..) et la Suède avec les scènes de Stockholm ou Gotheborg. Or,  d’autres pays ne sont pas en reste, prenez l’Algérie par exemple : durant les années 90, la scène Metal s’est développée, avec notamment NEANDERTHALIA ou LITHAM!!! Pour en savoir plus, je vous recommande le documentaire HIGHWAY TO LELAHELL- AN ALGERIAN METAL DOCUMENTARY.

Parmi les activistes de longue date , Redouane AOUAMEUR n’a jamais laissé tombé sa passion, il est à l’origine du groupe LELAHELL qui s’est formé en 2010 et dont la discographie comprend un ep (“Al Intihar”) sorti en 2013 et un album : “Al Insane…The ( Re) Birth Of Abderrhamane” sorti en 2014. “Alif” arrive donc en 2018 sorti sur METAL AGE PRODUCTIONS un label Slovaque.

L’album a été enregistré en Algérie et en Allemagne, la batterie étant assurée par Hannes GROSSMANN qui a joué avec NECROPHAGIST entre autres, donc pas un piètre cogneur, et en Algérie pour les autres instruments et le chant. Le Mastering a été fait en Pologne aux Studios Hertz. La production correspond aux standards actuels mais bon c’est écoutable quand même!!!

Musicalement, LELAHELL nous propose un Death Metal plutôt influencé par la scène Américaine sans trop d’influences orientales. Il y en a un peu au début du titre “Insiraf/Marty” et parfois dans certains riffs de guitares, mais bon, on est loin d’ORPHANED LAND, ce qui rassurera probablement les fans de Death Metal!!!

Un petit mot sur les textes, ceux ci sont loin des clichés du genre : l’album raconte le parcours d’Abdherramane un personnage déjà présent lors du premier album. Différentes langues sont utilisées comme l’Anglais, l’Arabe et le Français. Le chant de Redouane se partage entre une voix gutturale et une autre un peu plus criarde se rapprochant du Black Metal !!!

L’album dure 40 minutes mais n’est pas linéaire pour autant avec beaucoup de changements de tempo pendant chaque titre. Le niveau technique est très élevé, ils n’ont pas à rougir face à la concurrence Européenne ou mondiale !!

Quelques invités sont venus poser un solo par-ci par-là comme Patrick MAMELI de PESTILENCE notamment.

Si vous aimez le Death Metal et même le Brutal Death, allez y, soyez curieux, il faut soutenir les groupes qui se bougent pour faire avancer la scène Metal mondiale!!!

Facebook

Bandcamp

 

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*