[Chronique] INSANITY ALERT – 666 Pack

Rating:

Déjà le troisième album pour les Autrichiens d’INSANITY ALERT, groupe qualifié de MUNICIPAL WASTE Européen!!! Quelques changements sont à noter : tout d’abord la pochette est plus “sobre” que celle de “Moshburger”, le précédent album, qui était plutôt moche. La pochette de “666 Pack” fait plus Death Metal avec ces zombies et autres squelettes en noir et blanc, et la durée de l’album qui dépasse pour la première fois la demi heure, 32.57 minutes pour être précis !! Quand au titre, non ce n’est pas une reprise de TANKARD qui a chanson du même nom, ou alors un hommage peut être ?

Présentation express pour ceux qui ne connaissent pas INSANITY ALERT: le groupe s’est formé en 2011 et se compose de Heavy Kevy au chant, Dave Dave Dave (ou The Dave Of Death), à la guitare, Don MELANZANI à la batterie et le nouveau venu Mr BROWNOSE à la basse, qui n’est pas sur l’enregistrement, la basse étant assurée par Dave le guitariste, et ce “666 Pack” succède à “Insanity Alert” (2014), et “Moshburger” sorti en 2016.

Malgré la relative courte durée de l’album, INSANITY ALERT nous propose 21 titres avec du bon et du moins bon, mais et c’est une certitude , un bon défouloir et de quoi passer un agréable moment. Le premier titre “Thirstkiller” est une courte intro instrumentale qui débute avec le bruit d’une canette qui s’ouvre, normal pour du Thrash!!!

Globalement si vous connaissez déjà le groupe, vous aurez déja acheté l’album ou au moins écouté celui ci, donc pour éviter une description détaillé qui ne servira pas à grand chose, je dirais que certains titres sortent quelque peu du lot…. notamment “Saturday Grind Fever” et son clin d’oeil évident aux BEE GEES, allez comprendre ou “Mosh Mosh Mosh” qui rappelle le “Boys Boys Boys” de l’Italienne SABRINA. Ils nous refont le coup de “Run To The Pit” sur le premier album et ça fonctionne encore!!!

“The Ballad Of Slayer” est un titre qui aurait pu se retrouver sur un album de S.O.D. car ceux ci faisaient des titres dans le genre.

Certains titres sont moins bons comme “Stop Slammertime” ou “8 Bit Brutality”. Mais dans l’ensemble cet album est supérieur au précédent.

J’ai vu dans un magazine plutôt reconnu, pas de noms désolé, une mauvaise chronique de cet album…encore une fois, c’est du Thrash, Crossover qui plus est donc un style assez balisé, donc il ne faut pas s’attendre à un truc Avant Gardiste… Cet album s’écoute en mettant les neurones au repos, entendez par là sans prise de tête inutile, ici on se rappelle des riffs pas comme dans le Tech Death Metal par exemple!!!

En conclusion, INSANITY ALERT nous offre un album très convaincant qui reste dans le style du groupe. Très bien pour passer un bon moment entre potes ou évacuer le stress du boulot ou autres !! S’ils passent prés de chez vous ne les ratez pas, c’est énorme en concert, parole de ThrashManiac !!!!

Facebook

Bandcamp

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *