[Chronique] HEATHEN – Empire of the Blind

Quand on parle de Thrash de la Bay Area, la  région de San Francisco, EXODUS, TESTAMENT ou DEATH ANGEL sont les premiers noms qui viennent à l’esprit, mais on oublie qu’il existe d’autres groupes, comme HEATHEN (prononcez « izeun »)  qui s’est pourtant formé en 1984!! Malheureusement, il n’a pas eu le même parcours que ses collègues… Aujourd’hui ne reste de la formation d’origine Dave WHITE, le chanteur et Lee ALTUS, guitariste qui joue également chez EXODUS depuis une quinzaine d’années. Ils sont accompagnés de Kragen LUM à la guitare depuis 2007, qui a remplacé Gary HOLT chez EXODUS quand celui ci tournait avec SLAYER, et la section rythmique Jason MIRZA à la basse, et Jim DEMARIA à la batterie, qui a joué avec MERAUDER, mais qui est aussi chez TOXIK!!!

« Empire of the Blind » est le quatrième album du groupe qui sort dix ans après l’excellent « The Evolution of Chaos », le temps passé chez EXODUS pour Lee et  Kragen n’a pas dû aider à la création de l’album..produit par Chis « ZEUSS » HARRIS, « Empire of the Blind » nous propose un Thrash Metal certes virulent, mais aussi mélodique, ce qui est un peu la marque de fabrique de HEATHEN avec un David WHITE excellent vocalement!!!

L’album débute avec l’intro « The Rotting Sphere » qui est seulement là pour annoncer le titre suivant « The Blight » qui débute par un riff très EXODUS, et un refrain facilement mémorisable, Lee et Kragen nous régalent de leurs leads bien ficelés, tandis que Jason et Jim assurent parfaitement la rythmique!!!

Comme je l’ai précisé plus haut, HEATHEN n’en n’oublie pas la mélodie dans son Thrash, on en trouve aussi dans les solos de guitare et dans le chant de David WHITE, qui s’il s’est un peu durci depuis « Evolution of Chaos » comparé aux deux premiers méfaits du groupe, réussi à rester mélodique et n’est pas tombé dans le hurlement typique.

Le groupe sait aussi modérer ses tempos comme sur le très Heavy « Sun in my Hand », ainsi que sur « Shrine of Apathy » un peu dans l’esprit d’un « Fade To Black ». « A Fine Red Mist » est un titre instrumental sur lequel des invités de choix qui viennent partager quelques leads avec Lee et Kragen, on y retrouve Doug PIERCY, ex guitariste de HEATHEN du temps des deux premiers albums, maintenant chez BLIND ILLUSION, mais aussi la mythique « H Team »  composée de GARY HOLT et Rick HUNOLT en provenance d’EXODUS, qui démontre encore une fois l’esprit de camaraderie qui règne sur la scène de la Bay Area!!

Enfin, c’est sur « Monument To Ruin », une outro mélodique que s’achève ce quatrième album de HEATHEN.

J’espère vraiment ne pas avoir à attendre dix autres années pour un nouvel album des Californiens, car « Empire of The Blind » nous montre un groupe au top de sa forme musicalement!!! Mon top album va être dur à faire cette année avec toutes ces sorties de qualités..dire qu’ils devaient jouer à Toulouse en Mai dernier…

Facebook

 

Bandcamp

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *