[Chronique] GLORIOR BELLI – Gators Rumble, Chaos Unfurls

Bernard-Henri Leviathan

Bernard-Henri Leviathan

Chroniques, live reports, interviews, piraterie psychique… et danses de salon !

Styles de prédilection : Heavy, Speed, Black et Proto-black, Avant-garde, Doom, Thrash,…et plus ça sonne vieux, plus c’est savoureux!

Albums cultes: Angra “Holy Land”, Helloween “Walls Of Jericho”, Megadeth (… n’importe quel album entre “Killing Is My Business…” et “Cryptic Writings”), Death “Sound Of Perseverance”, Black Sabbath “Black Sabbath”, Ghost “Opus Eponymous”, Therion “Theli”, Mercyful Fate “Melissa”, Immortal“Battles In The North”, WASP “The Crimson Idol”, Yngwie J. Malmsteen “ Trilogy”, Notre Dame « Nightmare Before Christmas », Arcturus « La Masquerade Infernale », etc.

Devise : « Ce qu’il y a d’enivrant dans le mauvais goût, c’est le plaisir aristocratique de déplaire » - Baudelaire
Bernard-Henri Leviathan

GloriorBelli_2013_GatorsRumbleChaosUnfurls_coverFacebook
Site Officiel

Note : 7.5/10

2011… ou 2012… ou quelque chose comme ça mais il y a quelques temps. Sombre local de répétition, quelque part en France.

« – Eh les mecs, j’ai trouvé un super plan. Ecoutez-moi ça…
– Mais qu’est-ce que c’est que cette merde?!
– Ce n’est pas de la merde, c’est du Stoner! Écoute bien…laisse ce feeling bluesy faire vibrer ton corps. Tu sens ce groove ? Ca sent la fête du coton, ça!
– Faire vibrer mon corps ! La fête du coton! C’est quoi ce charabia ? Qu’est-ce que tu veux qu’on en foute ?! On n’est pas ici pour faire la fête, on est un groupe de Black !
– Ca n’empêche. Un petit « MONSTER MAGNET» ou « ORANGE GOBLIN », ça te fait pas triper ? C’est important de s’ouvrir ! On peut essayer des trucs nouveaux…
– Mais c’est toi que je vais ouvrir ! Attention, je fais du Black!
– Faut faire des compromis, mon pote, ça ne fait de mal à personne…
– Il n’y a pas de compromis à faire ! Le Black c’est noble, c’est pur !
– On propose du Black bien Black depuis déjà deux albums. Les gens vont se lasser… un petit mélange, ça fait avant-gardiste, ça plaît aux chroniqueurs…
– Mais on s’en fout des chroniqueurs! On est des misanthropes, on est un groupe de Black! »

Quelques heures après. Sombre local de répétition, quelque part en France. Des brushings ébouriffés, des chemises déchirées.

« -… Bon… ok… mais on garde la voix Black, hein! Pas question de muer façon starlette glam… et il faudra garder des blast beats…
– Voilà, tu vois quand tu veux ! Et j’ai toute une tripotée de riffs et de soli comme ça… De plus, hop, quand j’appuie sur ce petit bouton-là, j’ai un bon son bien poussiéreux… Alors, hein ? Hein ? Qu’est-ce qu’on dit à son copain ? Le Blues, c’est partouze, le Stoner, c’est bonheur ! »

2013… ou 2014… enfin il n’y a pas longtemps, quoi ! Local de répétition moitié sombre, moitié brûlé par le soleil, quelque part en France. Un ordinateur trônant au milieu de la pièce.

« – Rhaaaa ! Mais on s’est complètement fait doubler ! T’y crois à ça ? On nous a piqué la recette ! « GLORIOR BELLI » que ça s’appelle. Lis ça, ça vient de « Lords Of Chaos », un webzine français qui m’a, entre parenthèses, tout l’air d’être excellent ! Je t’avais dit que ça plairait aux chroniqueurs ! Là, regarde ici : 

Après deux productions de pur Black Metal et déjà deux albums de leur recette Stoner-Black (« Meet Us At The Southern Sign » ainsi que « The Great Southern Darkness »), « GLORIOR BELLI » nous pond un album dans la continuité des deux précédents et repousse encore les limites du genre. « Billy Bayou », seul maître à bord après de multiples changements de line-up, nous propose son melting pot original et frais issu de la rencontre improbable de deux mondes que beaucoup de choses opposent. Pourtant, dans le grand registre des pactes signés avec le Malin, l’âme habitée du Blues et l’art sombre du Black sont certainement les manifestations artistiques les plus susceptibles de faire route commune sur les terrains accidentés de l’enfer. Un album bien agréable, reliant donc des sonorités du Nord avec d’autres du Sud, que je ne peux que vous conseiller si vous êtes en quête de nouveauté ! »

 

Share This:

A propos Bernard-Henri Leviathan
Chroniques, live reports, interviews, piraterie psychique… et danses de salon ! Styles de prédilection : Heavy, Speed, Black et Proto-black, Avant-garde, Doom, Thrash,… et plus ça sonne vieux, plus c’est savoureux! Albums cultes: Angra “Holy Land”, Helloween “Walls Of Jericho”, Megadeth (… n’importe quel album entre “Killing Is My Business…” et “Cryptic Writings”), Death “Sound Of Perseverance”, Black Sabbath “Black Sabbath”, Ghost “Opus Eponymous”, Therion “Theli”, Mercyful Fate “Melissa”, Immortal “Battles In The North”, WASP “The Crimson Idol”, Yngwie J. Malmsteen “ Trilogy”, Notre Dame « Nightmare Before Christmas », Arcturus « La Masquerade Infernale », etc. Devise : « Ce qu’il y a d’enivrant dans le mauvais goût, c’est le plaisir aristocratique de déplaire » - Baudelaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*