[Chronique] EXTRAVASION – Origins of Magma

Rating:

D’habitude lorsque l’on vous présente un premier EP on vous explique un truc du genre :  le groupe a été fondé en 2011 mais en fait les membres actuels ne sont là que depuis 2015, on vous explique qu’un des membres comme Baptiste avec un E par exemple est à l’origine du projet et qu’il a commencé avec un batteur à la batterie puis que sont venus se greffer un bassiste à la guitare, un guitariste à l’accordéon ce qui explique que ce line-up qui peinait à s’y retrouver a du  d’abord remplacer  l’accordéoniste et le flûtiste pour finalement trouver le line-up d’exception d’aujourd’hui. Et bien là, figurez-vous que ça ne fait absolument pas exception à la règle ! Sauf qu’ici l’EP  qui se nomme “Origins Of Magma “, et là  c’est très vendeur même Christian ne vous dira pas le contraire, déchire carrément sa race !

Extravasion vous balance un EP  de 6 titres plus long qu’un double album de djent avec 40 mn de Thrash Metal digne du pays de Donald, mais pas que !

Influencés par des groupes tels que Voivod, Fobidden, Coroner, Aspid ou encore Dark Angel, les musiciens ne comptent pas se limiter qu’à ça puisqu’ils ont les poils qui vont avec, du cheveu, du cheveu et encore du cheveu, sur eux, dans le public, sous la commode et dans les petits recoins des marches d’escalier.

Il n,’y a qu’à voir les photos rapportées de leur release party parisienne par notre émérite collègue Pics ‘N’ Heavy.

Quarante minutes avec un message : “Tous au bar!” enfin non mais vous allez le faire quand même alors pourquoi lutter ! Bon pour ceux qui sont sous contrôle médical l’album parle de la créature qui tient dans ses mains, pourries par l’argent, le monde en le faisant danser comme une marionnette  qui représente ainsi la consommation actuelle faisant écho au titre « Bankster ».

« Origins Of Magma » est également le premier morceau  éponyme de cet EP composé par le line up actuel, d’où son importance pour le groupe.

Important comme  l’artwork pas pourri du tout qui a été dessiné par Emil sans E le chanteur ( ha bah oui ils ont un chanteur aussi et tout le monde le sait c’est Emil pour les images) et  mis en forme par Clément, bassiste de la formation. Du coup pas de gros nom de graphiste à avancer mais pour une fois l’artwork va avec la musique sans tout droit sortir d’un catalogue de flash pour pochette CD.

Le mix et le mastering ont été réalisés l’hiver dernier par des températures allant de +6°C à parfois -5°C  par Axel  et son pull marron  qui n’en est pas à son premier essai au Walnut Groove Studio !

Disponible depuis le 2 mars 2017, le Metallica est déjà sorti, le Slayer aussi, le Sepultura on s’en fout on va pas faire toute la maison de retraite alors  celui là écoutez le !

Et si vous voulez lire la Rechronique, c’est ICI !… Mais c’est quoi une rechronique?

Share This:

1 commentaire sur “[Chronique] EXTRAVASION – Origins of Magma”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *