[Chronique] EXIT EDEN – Rhapsodies In Black

Rating:

Le principe d’EXIT EDEN est simplissime : associer 4 voix féminines très particulières (Clémentine Delauney, Amanda Somerville, Marina La Torraca et Anna Brunner.) au sein d’un projet qui consiste à reprendre des chansons de la pop culture. 4 voix, 4 nationalités et 4 personnalités qui ne passent pas inaperçues à l’écoute de l’album. Tout cela n’est pas nouveau me direz-vous, il y a quelques années les garçons de NORTHERN KINGS (Marco Hietala, Tony Kakko, Juha-Pekka « JP » Leppäluoto et Jarkko Ahola)  nous avaient apporté 2 albums qui avaient le même principe, mais la recette est inoxydable ! Les morceaux sont bien sûr ré-orchestrés et sublimés par les voix exceptionnelles de ces 4 chanteuses de talent. Même si la touche de metal est bel et bien au rendez vous, ce n’est pas ce qui prédomine ici. Le plaisir de « Rhapsodies in Back » est double, il permet aux metalleux de se reconnaître parmi les grands succès de la pop music mais aussi aux non initiés de prendre conscience que le metal n’est pas juste affaire de gros bras et peut aussi se rendre accessible. Trop peut être, mais si le plaisir est coupable il n’en est pas moins là et l’album tourne en boucle dans la voiture ou à la maison sans même qu’on s’en aperçoive.

En résumé, un bon album easy-listenning de metal symphonique qui on l’espère aura un deuxième volet.

Coup de cœur pour « Total Eclipse of the Heart » et « Paparazzi ».

Pour vous faire une petite idée du rendu de la chose, certains titres sont disponibles sur YouTube et l’album est déjà disponible !

EXIT EDEN – PAPARAZZI

EXIT EDEN – TOTAL ECLIPSE OF THE HEART

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*