[Chronique du grenier] ANTHRAX – Among The Living

Retournons le temps de cette chronique dans  les années 80. En 1987  précisément avec les Moshers New Yorkais d’ANTHRAX et leur troisième album “Among The Living”, qui m’a fait définitivement basculer dans le Thrash Metal. Ok, il y avait eu SLAYER et “Reign In Blood” (1986), mais je n’accrochais pas aux solos de guitares, alors qu’avec ANTHRAX, tout m’a plu: les riffs, le chant, les leads…depuis le groupe New Yorkais fait partie de mes favoris !

En 1987, ANTHRAX se composait de la formation “classique” soit Joey BELLADONNA au chant, Scott IAN  à la guitare rythmique, Dan SPITZ à la lead guitare, Frank BELLO à la basse, et Charlie BENANTE à la batterie. L’album a été produit par Eddie KRAMER qui a produit, entre autres, Jimi HENDRIX, KISS, WHITESNAKE ou LOUDNESS, enregistré en Floride et mixé aux Compass Point Studios à Nassau au Bahamas où IRON MAIDEN a enregistré le classique “Powerslave”. “Among The Living” est sorti le 22 mars 1987 et fût dédié à Cliff BURTON décédé plus tôt en Septembre 1986.

Après deux albums (“Fistful Of Metal” de 1984 et “Spreading The Disease” de 1985), ANTHRAX va affirmer son style. Je m’explique : le premier album était très influencé par JUDAS PRIEST et IRON MAIDEN, sur “Spreading The Disease” vont apparaître quelques influences Punk voire Hardcore (Scott et Charlie traînant au fameux CBGB, “temple” du New York Hard Core), ils ont ensuite fait le disque de  S.O.D., renforçant les influences HxC, le résultat de tout cela va donner “Among The Living” qui est encore leur album de référence!!!

L’album débute avec le titre éponyme qui monte en puissance avant de partir sur ces fameuses rythmiques en “palm mute” ou “en étouffées” pour les non anglophones, qui deviendront typiques du groupe New Yorkais. Joey BELLADONNA apportait un peu de mélodie avec sa voix claire mais néanmoins puissante tandis que Dan SPITZ offrait des solos fort bien construits et quasiment mémorisables!!!

Vient ensuite l’Hymne “Caught In A Mosh”, classique de chez classique avec ses choeurs virils signés Scott IAN ainsi que Frank BELLO.

Un mot sur la production quand même. Même si je trouve le son de caisse claire un peu maigre en puissance, les guitares et la basse se font très bien entendre. Les New Yorkais ne s’en tirent pas si mal sachant qu’ Eddie KRAMER voulait leur donner un son plus prore et lisse genre DEF LEPPARD. Ils ont donc bataillé avec le producteur pour obtenir cette production qui, même si moins puissante qu’un “Master Of Puppets” ou “Reign In Blood” est finalement plutôt bonne.

Je ne vais pas détailler chaque titre, mais on y retrouve quelques classiques que le groupe joue encore comme “I Am The Law”, “Indians” ou “Efilnikufesin (N.F.L.)” les autres titres non cités sont très bons également, “A Skeleton In The Closet” ou “One World”.

En 1987, “Among The Living” a été l’une des meilleures sorties en Thrash Metal (le meilleur album de cette année là pour moi, mais je ne suis peut être pas très objectif), suivi de près par “The Legacy” de TESTAMENT ou “The Ultra Violence” de DEATH ANGEL. Pour avoir vu ANTHRAX lors de la tournée des 30 ans de l’album, en 2017 donc, les titres passent très bien l’épreuve du Live!!!!

Pour conclure, je ne peux que vous conseiller d’acheter cet album incontournable du Thrash Metal!!!!!!

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *