[Chronique] DER WEG EINER FREIHEIT – Stellar

Rating:

dwef

Note : 8,5/10

Facebook

De nos jours il y a presque autant de groupes qu’il y a de styles de Black Metal. Quand les uns se revendiquent « true » ou « old school » d’autres préfèrent se tourner vers l’avant-garde ou le « post Black Metal » ce qui peut donner matière à débats, souvent houleux, entre adeptes du métal noir. Les allemands de DER WEG EINER FREIHEIT ont décidé eux de se foutre pas mal des avis de chacun et de prendre le meilleur du Black Metal old school et du Black Metal moderne pour en faire une musique qui leur est propre. Je dois d’abord vous faire un aveu : ce groupe et son logo qui m’évoque plutôt des graffiti qu’une écriture typiquement Black Metal m’était jusqu’à ce jour totalement inconnu. Pourtant le combo n’en est pas à son coup d’essai : après un album éponyme en 2009, le groupe sort un EP (Agonie) en 2011 puis un second album (Unstille) en 2012 et enfin ce Stellar en 2015.

Il ne faudra pas surtout pas se fier aux premiers instants du titre d’ouverture très lancinant avec sa voix claire car après quelques minutes c’est un véritable déferlement de blasts brutaux, mais mélodiques, et de vocaux haineux qui pourront évoquer le Black Metal de groupes comme MARDUK ou DARK FUNERAL. La batterie au son cristallin presque parfait fusille, que dis-je, mitraille à tout va, à une vitesse défiant l’humanité. Je n’avais pas entendu de double grosse caisse aussi rapide et de caisse claire aussi nette depuis le premier album de BELENOS… Jouissif ! Et si certains plans de guitares éthérées me font penser par moment au groupe français THE GREAT OLD ONES on pourra dire que le groupe sort véritablement des sentiers battus en affichant également un côté très mélodique, onirique, très stellaire finalement comme l’indique le nom de l’album.

Profondément enraciné dans le plus noir des Metal mais avec une touche de modernité, cet album sonne comme un énorme pavé, un blockhaus rempli de haine et semble impénétrable. Il vous faudra sûrement quelques écoutes, éprouvantes au début, pour apprécier cet opus dans son unité. Les allemands ne nous cachent pas leur penchant pour l’agression et nous en mettent plein la vue avec leurs riffs et rythmiques assommantes et étourdissantes. Le groupe nous donne juste droit à quelques moments de répit mais pour mieux nous achever par la suite. Le son cristallin pourra surement faire froncer les sourcils des plus « true » d’entre vous mais là il est au service de la musique, il met véritablement en valeur le travail des musiciens et n’est pas uniquement là pour l’emballage et ça, ça me botte ! Vous l’aurez compris : excellent album que ce Stellar qui apporte une touche de fraicheur dans le paysage Black Metal tout en respectant les codes de cet art qui nous transporte tant.

Tracklist :

  1. Repulsion
  2. Requiem
  3. Einkehr
  4. Verblund
  5. Eiswanderer
  6. Letzte Sonne

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*