[Chronique] CARRION MOTHER – Nothing Remains

Perséphone
Perséphone

Les derniers articles par Perséphone (tout voir)

Facebook

Bandcamp

Doom Death / Sludge – Allemagne

Le quintet allemand nous apporte ici un quatre titres, de plus de 50 minutes, assez sombre et empreint de mélancolie.

L’artwork est magnifique avec un paysage désolé et hostile sur lequel nous apparaît le logo du groupe au centre de celui-ci, placé comme un astre et évoquant une éclipse qui prive ce monde de sa lumière.

Into Death ouvre l’ensemble avec ses mélodies aux couleurs mortuaires, et sa voix écorchée et grave. Le titre monte petit à petit en puissance et en désespoir au fil de sa progression.

Schwarzschild et son intro magnifique nous transportent dans un univers sombre.

The Turning Goodbye est le plus long morceau avec un peu plus de 18 minutes de lourdeur et d’ambiance évolutive.

All is Lost clôt le chapitre et, ne serait-ce que par ce nom évocateur, nous annonce le côté assez funéraire de l’œuvre.

Ce fut une très bonne découverte pour moi, et je le recommande aux amateurs de Doom funéraire et de Doom/Sludge. Pour les fans de Swallow The Sun, My Dying Bride, Ataraxie, Ophis, Cult of Luna, Sunstare, Oruga…

 

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*