[Chronique] BLAZON STONE – No sign of glory

Rating:

Blazon Stone⇒Website

https://youtu.be/qQ959AQeYs8

Blazon Stone… Tu te souviens du Canada Dry ? La boisson qui sonnait comme un nom d’alcool mais qui n’était pas de l’alcool… Bah là c’est pareil : ça sonne comme du Running Wild mais c’est pas Ruwi !

C’est pourtant à s’y méprendre, à la seconde où tu balances la sauce. Paye ton clone bro ! Bon en même temps avec un nom pareil, ça sent un tantinet l’hommage. Faut dire que si tu regardes qui est à l’origine de ce projet tout s’éclaire.

Cederick Forsberg, le stakhanoviste de la zik et des hommages musicaux ou monsieur « y’en a un peu plus, je te le mets quand même ? » : Breintenhold, Cloven Altar, Lector, Mortyr, Rocka Rollas. Dans la famille « je fais tout parce qu’on est jamais mieux servi que par soi même »  je demande le fils… Bonne pioche ! Dans tout ce qu’il fait tu y retrouves des hommages musicaux.

Mais si je revenais à mon mouton d’origine ?! Non parce que si je commence à disserter autour de tous ses projets musicaux au jeune, t’en as jusqu’à la vie des rats cher et gentil lecteur (ou lectrice bien sur ! Ici pas de ségrégation nandidiou !)

Donc… Ouverture de cages à miel et écoute de « No sign of glory » Tu les renifle les relents de true metal ? Un nom pareil ça schnouffe à plein naseaux le cuir et clous, paye ta veste à patch !

Avec des morceaux comme « Bloody gold », « Figth or be dead », « Fire the cannons » on se mange de véritables hymnes au heavy : du tagada à fond la caisse, des titres qui vont dégager toutes tes pellicules. Des refrains, tu les entends une fois, tu les as dans la tronche le reste de ta vie ! « No sign of glory » …. Comment dire….. POPOPOPOOOO ! Bah oui : j’ai pas d’autres sons qui sortent de ma bouche et se posent sur ce clavier via mes charmants et véloces petits doigts.

Message perso à l’attention de Rolf : si tu me lis (ok je pense que t’as autre chose à faire et que tu te fiches allègrement de ma prose mais bon… sur un malentendu, qui sait…), mon petit Rolfounet (ça c’est au cas où on deviennent très proches), pourquoi c’est plus des trucs comme ça que tu nous ponds ?! Nan pas taper ! (ceux qui sont pas de mon avis… bah tant pis je m’en fous… j’assume…) Oui mon Rolfy (stade ultime de l’intimité) : il est loin le temps où tu nous balançais du « Pile of skulls » ou du « Libertalia ». Résultat : un autre mec le fait à ta place ! Ps : ça n’enlève rien à tous les chefs d’œuvres que t’as écrits fut un temps, entendons nous bien…

Pour être tout à fait honnête mon père (minute confession du jour : AMEN ) à la 1ère écoute de « No sign of glory » ma réaction de base a  été : mais pourquoi ? Pourquoi pomper aussi honteusement Ruwi ? Et puis au fil de la bière (ça sonne teuton donc j’ai pas pu m’en empêcher) j’ai changé d’avis pour en en arriver à trouver ça vraiment plaisant voire même jouissif sur certains titres. Vire ta cutie quoi ! Moi qui suis loiiiiiiiin mais alors très loin d’être accro au style, je me surprends à kiffer velu…. Et à utiliser des mots comme « kiffer ». Alors doux Jésus pardonne moi car j’ai pêché : j’étais dans l’optique de mettre une note à peine moyenne pour au final virer de bord.

Tu veux savoir combien ?

Bah va voir le nombre d’étoiles !

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *