[Chronique] BELENOS – Kornôg

Rating:

belenos-kornog-coverBELENOS a toujours été pour moi un des piliers du Black Metal hexagonal trop souvent sous-estimé. A l’instar d’un ANOREXIA NERVOSA ou d’un DEATHSPELL OMEGA je trouve ça dommage qu’un tel groupe n’ait jamais atteint la notoriété d’un DAGOBA ou qu’un GOJIRA… Travaillant dans l’ombre Loïc Cellier nous propose tout de même son 6ème album studio. Un album immersif, dont le style très homogène des titres vous invite à un voyage au large des côtes bretonnes maltraitées par ce vent d’Ouest (Kornog) magnifiquement illustré par la pochette.

Le son est immédiatement reconnaissable, ni moins bon, ni meilleur que sur les autres réalisations, avec ce bon équilibre trouvé entre les différents instruments. Pas de doute c’est du BELENOS ! On retrouve ces blasts hallucinants à la batterie (« Armorika ») balancés par les guitares aériennes caractéristiques du groupe et l’alternance de voix black/voix éthérées accompagnées de chœurs au chant clair. Cet album fait en quelque sort office d’album de la maturité car même si au fil du temps BELENOS a moins misé sur l’agressivité celle-ci n’a pas forcément disparu mais s’est mise au service de compositions plus élaborées, plus réfléchies. Si certains apprécieront cette évolution, je ne retrouve pas, pour ma part, cette spontanéité, cette colère dans les morceaux qui avaient fait du 1er opus du groupe Errances Oniriques un album dont j’étais tombé amoureux avec des titres au feeling si particulier (« Morfondu », « Suppôt du néant »).

Autre déception c’est d’avoir opté pour la seconde fois après Yen Sonn Gardis pour un chant 100% breton. Je ne peux évidemment pas reprocher au géniteur du projet de chanter et de faire vivre sa langue ancestrale mais je ne peux m’empêcher de penser avec regrets aux paroles si bien écrites dans la langue de Molière que je chantais à tue-tête à l’écoute des titres de 2001 : « La peur est plus puissante que l’épée ! La suprématie plus terrassante que les flammes ! » ou encore « L’illumination vient avec le temps / Vient hélas avec la mort / Synonyme de faiblesse / Nous ne sommes qu’un voile terne/ Lueur radieuse de l’âme / Dans la lumière de l’immortalité !!!! Arghhhhhhhhhh » Désolé je m’égare… La langue française a toujours été crédible dans le Black Metal avec des groupes comme SETH ou ANOREXIA NERVOSA évidemment puis GLACIATION plus récemment… dommage de ne pas avoir proposé quelques titres en français.

Au final Kornôg reste un bon album, dont les morceaux ne me marqueront pas autant que d’autres plus anciens, mais la patte si reconnaissable du groupe vous fera passer tout de même un agréable moment.

Tracklist :

1-Kornog (6:14)

2-Sklosenn ur vag (7:10)

3-E donder ar mor (5:56)

4-Lidkerzh an anaon (6:23)

5-Treizhadenn-noz (2:30)

6-Armorika (6:06)

7-D’an usved (12:45)

8-Sord-mor (8:22)

9-Lusenn an Ankou (3:15)

Liens :

www.belenos.biz

www.facebook.com/belenos.bzh

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*