[Chronique] ANTHRAX – La discographie

Pour changer des chroniques habituelles, la rédaction vous propose une présentation plus ou moins détaillée d’un groupe quel qu’il soit!!! Pour ma part, j’ai décidé de vous parler de l’un de mes groupes favoris, si ce n’est Mon groupe favori, les New Yorkais d’ANTHRAX!!!! Faisant partie du « Big Four of Thrash », soit les quatre groupes les plus populaires ou les plus vendeurs dans les 80’s, les trois autres étant METALLICA, MEGADETH et SLAYER, ANTHRAX est celui qui a le moins de reconnaissance, que ce soit parmi les fans ou les critiques musicaux…pourquoi ? Le port de shorts multicolores dans les 80’s ? La collaboration avec PUBLIC ENEMY ? Le fait qu’ils ne se la jouaient pas « Evil » ou « gros durs » ? Je vous propose d’approfondir la discographie du groupe.

Tout commence en 1981 lorsque Scott IAN ROSENFELD et Dan LILKER deviennent potes, Dan parle à Scott du nom ANTHRAX qu’il a entendu en cours de biologie, Scott trouve que ça sonne bien pour un groupe de Metal. Après la séparation de WHITE HEAT, groupe de Dan LILKER, les deux amis fondent ANTHRAX avec Scott et Dan aux guitares, Dave WEISS à la batterie, Paul KHAN à la basse et John CONNELLY au chant, celui ci retrouvera Dan LILKER pour former NUCLEAR ASSAULT quelques années plus tard.

Après divers changements de line up, ANTHRAX sortira son premier album « Fistful Of Metal » en 1984 sur le label de John ZAZULA, MEGAFORCE RECORDS, celui ci a sorti en 1983 le « Kill’em All » de METALLICA!!! ANTHRAX se compose alors de Neil TURBIN au chant, Scott IAN et Dan SPITZ aux guitares, Dan LILKER à la basse et Charlie BENANTE à la batterie.

« Fistful of Metal » nous propose un très bon Heavy Metal aux accents Speed à la JUDAS PRIEST ou MOTORHEAD pour la rapidité des tempos. Nous sommes encore loin de la direction que suivra le groupe ensuite car les influences sont plutôt évidentes, mais le groupe tire son épingle du jeu avec des musiciens compétents et un chanteur à la voix assez criarde, bref, les débuts du groupe, pas mon album favori, mais agréable à écouter!!

En 1985, le groupe a subi quelques changements, exit Neil TURBIN, remplacé par Joey BELLADONNA au chant et Frank BELLO qui succède à Dan LILKER à la basse, ce line up restera en place jusqu’en 1992!!! Le groupe sort « Spreading the Disease » son second album avec des titres plus agressifs notamment « A.I.R. », « Aftershock », ou « Gung Ho » alors que d’autres seront plutôt mid tempo comme « Madhouse » ou « Medusa ». Joey BELLADONNA  apporte de la mélodie, ce qui est loin d’être le cas chez James  HEFIELD ou Tom ARAYA, à cette époque Scott IAN traîne au fameux CBGB, « temple » du Hardcore de New York, apportant des influences de ce style au Metal du groupe!!! Après avoir accompagné leurs potes de METALLICA en Europe en 1986, tournée écoutée par le décès tragique de Cliff BURTON (R.I.P.), ANTHRAX regagne New York pour composer son Classique avec un C majuscule, « Among the Living » qui sera le meilleur album sorti en 1987, album qui m’aura fait plonger définitivement dans le Thrash Metal!!! Ayant fait une chronique du grenier, je résumerais en disant que « Among the Living » sera leur « Master of Pupppets » ou »Reign in Blood », avec ses influences HxC bien digérées!!! ANTHRAX ne se repose pas sur ses lauriers et sort en 1988 « State of Euphoria » avec sa pochette jaune qui dénotera des sorties Thrash de l’époque. La production, signée Mark DODSON sera un peu plus puissante que sur « Among the Living », mais les titres se révèleront inégaux, d’ailleurs, le groupe ne joue que deux titres de cet album, « Be All End All » et « Antisocial », oui la reprise de nos TRUST nationaux!!! Le groupe ayant une tournée avec IRON MAIDEN  prévue, ils précipiteront un peu l’enregistrement de l’albu. Mais pour moi « State of Euphoria » reste un très bon album, bon ok, je préfère « Among », mais il contient de très bons titres, comme ceux cités mais aussi  « Out Of Sight Out Of Mind » , « Who Cares Wins », « Now it’s Dark » et « Finale », le groupe est alors dans une période très …euphorique comme l’atteste le titre de l’album, mais celui ci déchantera par la suite…  Deux ans plus tard en 1990, on retrouve le groupe qui a abandonné les shorts  multicolores et les grimaces sur les photos avec l’album « Persistence of Time »!!! Toujours produit par Mark DODSON, « P.O.T. », c’est plus court, s’avère être un album plutôt sombre avec des titres étirés au possible en longueur qui s’ils donnent toujours envie d’aller dans le pit, ne donnent pas envie de rire.. »Time » le titre d’ouverture donnera le ton de l’album, « Keep it In The Family », « In My World » ou « H8red » abordent des thèmes plus sérieux, comme le racisme ou des thèmes plus personnels écrits par Scott. le doublé « Intro to Reality » et « Belly of the Beast », qui parle de l’holocauste, est excellent, les deux titres ne forment qu’un seul et même morceau, un peu comme « The Hellion » et « Electric Eyes » de JUDAS PRIEST, tandis que « Got the Time » reprise de Joe JACKSON apporte un peu de clarté dans cet album sombre. Suivra un Ep « Attack of the Killer B’s » sorti en 1991 sur lequel le groupe commettra un  « crime » impardonnable chez les élitistes une reprise de PUBLIC ENEMY, groupe de Rap bien connu. Mais le groupe reprend aussi du KISS ou du DISCHARGE sur ce même Ep, c’est suite à la tournée en commun avec  PUBLIC ENEMY, sacrilège, que le groupe se séparera de son chanteur de longue date Joey BELLADONNA.

C’est finalement John BUSH, ex chanteur d’ARMORED SAINT qui prendra la place de Joey BELLADONNA et ce jusqu’en 2005!!! Le premier album avec John au chant sort  en 1993, il s’agit de « Sound of White Noise » qui sera produit par Dave JERDEN connu pour avoir produit JANE’S ADDICTION, ALICE IN CHAINS et, SACRED REICH!! Avec cet album, ANTHRAX s’éloigne un peu du Thrash et des Mosh qui ont fait sa renommée. Il  faut dire qu’entre temps, NIRVANA a tout écrasé sur son passage aux Etats-Unis, notamment les groupes de Glam, mais aussi les groupes de Thrash…Les membres d’ANTHRAX ayant des goûts musicaux assez éclectiques, ils ont injectés différentes influences sur ‘Sound of White Noise ». En effet, si l’album démarre sur un titre rapide, « Potter’s Field », le titre suivant « Only » est tout en mid tempo avec un refrain imparable!! John BUSH apporte une agressivité vocale bienvenue avec sa voix rocailleuse, celui ci participera également à l’écriture des paroles, chose que son prédécesseur n’a jamais fait!!! Nous aurons même droit à une sorte de « ballade » avec « Black Lodge », mais aussi quelques titres bien brutaux comme « 1000 points of Hate » ou « Burst », d’autres presque  Punk comme « Chnosna »(Sodium Penthatol) », « Sound of White Noise » redonnera un peu de souffle aux New Yorkais!!!

En 1995, le guitariste soliste Dan SPITZ quittera le groupe ayant perdu la motivation, alors que le groupe compose pour l’album « Stomp 442 ». C’est ainsi que le groupe va faire appel à leur pote DIMEBAG DARRELL pour faire quelques solos, ainsi que Paul CROOK qui était le guitar tech de SPITZ.

La même année, ANTHRAX sort son septième album « Stomp 442 » sur ELEKTRA RECORDS avec une direction musicale encore différente, peut-être une influence PANTERA, le groupe de l’ami DIMEBAG ? Les riffs sont Heavy, les tempos également, pas ou peu  de parties rapides mais des titres solides, nous sommes loin du Anthrax des 80’s, mais nous avons droit à une autre façon de s’exprimer, quelques titres sont excellents, citons « Fueled », « Riding Shotgun », « In a Zone », « Nothing », qui rappelle un peu « Only », « American Pompei », « Drop the Ball » et « Tester ».  « Stomp 442 » se conclue avec « Bare » un titre acoustique qui ne fait pas de mal après tous ces titres agressifs. John BUSH est encore impeccable vocalement parlant, tandis que DIMEBAG et Paul CROOK font très bien le travail, aidés également par Charlie BENANTE et même Scott IAN, album à découvrir pour les non initiés au groupe.  Il faudra attendre trois ans pour que sorte « Volume 8 The Threat is Real » sur le label IGNITION RECORDS, qui fera faillite peu après la sortie de l’album, pas de chance pour ANTHRAX….Mais cet album est très bon. D’ailleurs, la période avec John BUSH au chant est souvent reniée par certains fans du groupe alors qu’il y a eu beaucoup de titres excellents, j’étais moi même sceptique en 1993, mais « Sound of White Noise » m’a rapidement convaincu. Bref, revenons à « Volume 8 » : cet album bénéficie d’une très bonne production et regorge d’excellents morceaux comme « Crush », « Catharsis », « Inside Out », « Born Again Idiot », « Killing Box », « Harms Way »  et quelques autres. ANTHRAX se permet même quelques facéties avec « Toast to the Extras », un titre aux accents Country, on est loin de « Mama Said » de METALLICA, ainsi que de deux titres « fun » à la S.O.D. comme « 604 » et « Cupajoe », très bon album également!!! A noter la présence de Phil ANSELMO sur « Killing Box », ainsi que « Pieces » en titre caché qui est un poignant hommage de Frank BELLO à son frère Anthony qui fût assassiné cette même année dans le Bronx….

Nous retrouvons ANTHRAX en 2003 avec l’arrivée de Rob CAGGIANO comme guitariste soliste et comme  producteur sur l’album « We’ve Come For You All » qui sort en cette même année chez SANCTUARY RECORDS aux Etats-Unis et chez NUCLEAR BLAST en Europe!! L’album débute avec « Contact », une intro avant d’embrayer sur « What Doesn’t Die » et son tempo à tendance Thrash!!! On retrouve aussi des titres moins rapides comme « Superhero », « Anyplace But Here » ou « Strap it On », l’ami DIMEBAG est toujours là notamment sur « Cadillac Rock Box ». On entend sa voix en intro, ainsi que sur « Stap it On ». Roger DALTREY, chanteur des WHO apparait sur « Taking the Music Back », tandis que le groupe nous sort même des blast beats sur le morceau « Black Dhalia » et nous sort un très bon « Safe Home », Heavy mais mélodique. John BUSH est comme d’hab impeccable. ANTHRAX sortira son premier Dvd live « Music of Mass Destruction » en 2004 témoignage de l’excellente forme scénique du groupe avec John BUSH au chant!!! 2004 verra également la sortie de « The Greater of Two Evils » un album composé de titres des 80’s chantés par John BUSH et aux arrangements parfois modifiés comme sur « Deathrider » par exemple. Ce disque,  bien que très bon, aura vu le jour pour terminer le contrat avec SANCTUARY RECORDS mais c’est l’année précédente qui va un peu chambouler le groupe, entre temps, DIMEBAG DARRELL nous aura quitté tragiquement lui aussi…

En 2005, coup de théâtre, Joey BELLADONNA et Dan SPITZ sont de retour pour une tournée de »reformation », terme stupide car ANTHRAX ne s’est jamais arrêté…et sortira un Cd/dvd intitulé « Alive 2 ». Clin d’oeil à KISS probablement!!! Sur le Dvd on retrouve un documentaire où tous les membres se retrouvent et sont interviewés par une journaliste, racontant quelques anecdotes du passé. On retrouve même des images d’époque, très bien pour les nostalgiques, mais après 1 an, cette « reformation » prendra fin et s’avèrera un coup marketing raté car Joey BELLADONNA et Dan SPITZ repartiront comme ils sont venus…ANTHRAX embauchera un certain Dan NELSON au chant, je verrai  le groupe avec lui au HELLFEST 2009, John BUSH fera même le SONISPHERE de Knebworth en Angleterre avant de repartir…Bref c’est un gros n’importe quoi…avant que Joey BELLADONNA revienne pour de bon pour assurer la tournée du Big Four avec METALLICA, SLAYER et MEGADETH, Rob CAGGIANO revient également comme soliste!!!

Durant cette période, ANTHRAX aura composé ce qui deviendra son dixième album « Worship Music » dont une première version sera enregistrée avec Dan NELSON au chant, avant que Joey ne revienne et ne refasse le chant!! Produit une nouvelle fois par Rob CAGGIANO, « Worship Music  » sortira en 2011 chez NUCLEAR BLAST. Au programme quelques titres aux rythmes Thrash comme « Earth on Hell » et « Fight’ em Till You can’t », mon favori de l’album, et d’autres moins Thrash mais néanmoins excellents comme « The Devil You Know », « I’m Alive » ou « In The End » (hommage à DIMEBAG et Ronnie James DIO)!!! D’autres sont plus dispensables comme « Crawl » ou « The Constant », tandis que le groupe reprend « The New Noise » des Punks Suédois de REFUSED!!! Joey BELLADONNA a quasiment abandonné le chant haut perché et ce n’est pas un mal, tandis que le reste du groupe n’est pas en reste !! Très bon album où la musique est un peu dans la continuité de « We’ve Come… » avec un retour vers une direction Thrash!!!

En 2016 ANTHRAX sort « For All Kings » alors que Rob CAGGIANO s’en va rejoindre les Danois de VOLBEAT, son remplaçant n’est autre que Jonathan DONAIS guitariste soliste de SHADOWS FALL et fera un excellent boulot sur l’album!!! Ayant chroniqué « For All King » à sa sortie, je vous suggère d’aller y jeter un coup d’oeil!!!

Enfin, en 2017, ANTHRAX a effectué une tournée Européenne pour le trentième anniversaire de l’album « Among the Living ». J’étais présent lors de la date parisienne avec Jon DETTE derrière les fûts remplaçant Charlie BENANTE qui souffrait d’une douleur au canal carpien, cependant Charlie est bel et bien là sur le Dvd/Cd « Kings Among Scotland » enregistré au Barrowland de Glasgow !!! Excellent Dvd que je recommande pour découvrir le groupe en live!!! Il contient aussi un second Dvd avec un tour d’horizon du matériel de chaque musicien, ainsi qu’un mini reportage sur cette tournée!!! Je recommande aussi le dvd « Chile in Hell », enregistré à Santiago au Chili et sorti en 2014!!! Pour finir, je joins ma « ranking video » enregistrée pendant le confinement, la qualité n’est pas top, mais elle complètera cet article.

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *